Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02

DIOBELL, la simplicité a parfois du bon !?

Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02

Tout le monde ou presque dispose d’une sonnette ou mieux d’un interphone. Son usage au quotidien est indéniable mais si vous disposez du bon vieux combo sonnette-carillon (la base) sachez que certains modèles dits « connectés » vous permettent d’ouvrir leur emploi au-delà des frontières du domicile.

Le spécialiste français de la maison connectée DiO (qui appartient au groupe Cabasse) continue d’évangéliser ses solutions intelligentes en proposant désormais une large gamme d’interphones/visiophones connectés.

Le dernier en date DIOBELL n’est autre qu’un interphone connecté 100% sans-fil. Disposant d’un capteur photo, cette sonnette 2.0 vous permettra via votre smartphone et l’application mobile DiO one, d’obtenir un cliché de la personne qui se tient devant votre porte, de répondre et de converser avec elle où que vous soyez.
Cet interphone s’accompagne d’un carillon nomade pour vous alerter d’une visite si vous êtes à votre domicile.

Le « filophobe » que je suis s’intéresse toujours à ces solutions sans-fil, c’est pourquoi je me devais de tester cette nouvelle sonnette connectée.

Le produit semble simple… mais ne l’est-il pas trop et tient-il ses promesses ?
C’est ce que nous allons découvrir « au fil » de ce test.

 

DiO soit loué

Français, bon marché et bien conçu – voici comment je qualifierais les produits DiO… et Chacon. Oui, les deux marques, divisions du groupe Cabasse (l’un des leaders européen de la maison intelligente) sont des demi-soeurs complémentaires.

DiO s’est notamment forgé sur les portiers connectés. Nous avions d’ailleurs testé le DiOCAM+ il y a quelques temps maintenant.

Avec DIOBELL, la marque souhaite apporter une solution accessible dans tous les sens du terme.
Accessible car abordable : ce modèle B02 est disponible dès 69€.
Accessible de par son exploitation puisque son utilisation et son installation sans fil confèrent à la solution une simplicité toujours très appréciée.
Et on le sait, au-delà des usages, c’est parfois la facilité d’installation qui peut faire pencher la balance (ça sent le vécu 🙂 ).

Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02

En ouvrant le packaging, nous découvrons donc l’interphone embarquant sur ce modèle (B02) un capteur photo grand angle (140°) de 2 megapixels.
Ici pas de détection, ni de vidéo, ce capteur transmettra à l’application mobile DiO One un cliché de la personne qui actionne le bouton de la sonnette. Vous aurez ainsi un aperçu depuis l’application vous permettant d’apprécier si vous devez décrocher ou non.
Le dispositif est full plastique, même la platine de fixation. L’ensemble semble robuste mais seul le temps nous permettra de juger.
Il est certifié IP54, il est donc protégé des infiltrations limitées de poussière et des projections d’eau.

Cet interphone fonctionne à l’aide de 4 piles AA (non incluses) et peut ainsi se fixer n’importe où (pourvu qu’il reste à proximité de votre WiFi) à l’aide des vis fournies.
Notez qu’un petit insert sous le bloc pile permet d’ajouter une carte micro SD (max 128 Go) afin d’archiver l’ensemble des photos prises lors des appels. Vous retrouverez cet historique au sein de l’application mais l’usage de la carte vous permettra d’enregistrer un cliché même si votre connexion WiFi venait à tomber.
Il faudra prévoir cette Micro SD en supplément puisqu’elle n’est pas incluse dans le packaging.

Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02

Un carillon nomade fait également parti de la solution. Une fois associé il vous permet, en plus des alertes mobiles, d’être averti lorsque vous êtes à la maison.

Simple en apparence et dépouillée de fonctionnalités, ce DIOBELL saura en revanche s’interfacer avec les produits de la marque. Il vous permettra, grâce à l’utilisation de la fréquence 433MHz, d’interagir avec le module gâche de la marque pour l’ouverture de votre portail et pourra même être associé aux prises connectées si vous souhaitez simuler une présence lors de vos absences.

 

Pas de fil, pas de contrainte

Sans-fil, l’interphone peut donc être installé sans aucune contrainte. Avant même de le disposer et le fixer, veillez au préalable à l’installer via l’application « DiO One » afin de le connecter à votre réseau Wifi domestique. Cette première installation indispensable pour faire fonctionner ce DIOBELL vous permettra également de juger et tester la portée de l’installation.
Me concernant, passés les 25 mètres qui séparent ma box internet de l’interphone (avec un mur à traverser), le dispositif ne fonctionne pas.
Si vous êtes dans la même configuration, il vous faudra investir dans un routeur Wifi longue portée si vous souhaitez augmenter la puissance du signal et donc la portée.

L’application mobile téléchargée (compatible iOS ou Android), installée et votre compte créé, l’appairage avec l’interphone prend une poignée de secondes.

Il peut se faire en mode découverte Wifi ou via un QR code. J’ai opté pour ce dernier pour sa facilité et son instantanéité.
Il suffit de sélectionner le réseau wifi souhaité puis renseigner le mot de passe.
L’application proposera ensuite un QR Code que vous devrez présenter devant le capteur photo de l’interphone. La connexion est immédiate et effective par un signal sonore. Cette instantanéité est assez agréable car sur ce type de reconnaissance, il faut parfois reculer, orienter, stabiliser pour que la lecture du QR Code se fasse.

Vous pourrez enfin prendre un cliché et nommer votre installation pour l’illustrer dans le dashboard de l’application qui agrégera les autres produits de la marque.
Vous pouvez maintenant le fixer.

Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02

 

Save by the bell

L’interphone DIOBELL dans ce modèle B02 s’accompagne d’un carillon nomade.
Son appairage avec la solution est très simple. Il suffira d’appuyer sur le bouton de l’interphone dans les 2 minutes qui suivent l’installation des piles dans le carillon.

Un premier bouton présent sur la tranche du carillon permet de choisir une sonnerie parmi une trentaine de mélodies proposées. Dommage qu’il n’y ait pas une association avec l’application mobile pour réaliser ce choix. Il faudra appuyer autant de fois qu’il y a de sonnerie pour pouvoir choisir la bonne. Un deuxième bouton disposant de trois positions permet de choisir le volume de la sonnerie.
Au plus haut, le carillon sonne fort, très fort même.
Ces 3 positions graduent bien le volume – c’est à noter car chaque niveau de volume comblera forcément les préférences de chacun.e.

Fonctionnant avec deux piles, il pourra être disposé n’importe où dans la maison. J’apprécie ce côté nomade qui me permet de le prendre avec moi si je bricole dans le garage sans avoir mon téléphone.

Carillon du DIOBELL

 

Que puis-je pour vous ?

L’installation faite, il suffit d’attendre la première visite pour étrenner ce DIOBELL.
Lors d’un appui sur le bouton de la sonnette (une lumière bleue et un indicateur sonore indique au visiteur qu’il a pressé sur le bouton), l’interphone déclenche le carillon et vous envoie une notification mobile.
En cliquant sur cette notification, vous obtenez un aperçu photo de la personne qui sonne et deux boutons, un pour décrocher et l’autre pour interrompre l’appel.

Dans les faits, tout fonctionne bien. Le seul reproche que je peux émettre au sujet de ce DIOBELL, c’est la latence observée entre la pression sur le bouton de la sonnette et la réception de la notification côté mobile. Dans mon cas, il me faut attendre 5 à 8 secondes pour pouvoir voir mon interlocuteur et décrocher une fois la pression sur le bouton de la sonnette réalisé.
Cette latence n’est quasiment pas perceptible en revanche avec le carillon.

La photo prise est parfaitement exploitable et même en sur-exposition, le capteur se défend plutôt bien. La vision nocturne n’est pas en reste puisqu’elle fait suffisamment le job. Le grand angle permet d’avoir un bon champ de vision et un excellent aperçu de la personne qui se tient devant votre porte.

Application mobile DiO One

Au sujet de la communication bidirectionnelle, pas de miracle mais pas de frustration non plus. Le haut-parleur et le micro peuvent être sujet à une certaine saturation mais dans l’ensemble, les conversations sont parfaitement compréhensibles pour les deux parties.
En revanche, la communication côté mobile se fait nativement en mode haut-parleur. C’est plutôt pratique chez soi mais moins confortable lorsque l’on doit prendre un appel au bureau ou à l’extérieur.
Une petite mise à jour de l’application pourrait peut-être permettre de choisir ce mode !?

En parlant d’application, DiO one est somme toute simple (en apparence et en fonctionnalités) mais efficace.
Elle permet d’agréger les autres produits de la marque ainsi que ceux de la marque Chacon.

Le dashboard du DIOBELL offre un historique des appels passés que vous pourrez consulter et supprimer.
Si vous disposez du module gâche de la marque pour l’ouverture de votre portail, vous pourrez l’ouvrir depuis l’application via l’icône qui se situe sous l’aperçu. D’autres associations et scenarii peuvent être réalisés notamment avec les prises commandées ou les ampoules de la marque.

L’autonomie des piles de l’interphone est indiquée sur l’illustration utilisée lors de l’installation et figurant dans le dashboard.

 

Pile-poil

Le parti pris d’utiliser des piles plutôt qu’une batterie peut faire débat. Je ne saurais pas vous dire si ce choix est handicapant pour l’autonomie de l’interphone. J’aurais une préférence pour une batterie parce que plus pratique.
Il faut toujours prévoir les piles ! Personnellement je les réserve pour des appareils spécifiques mais il m’arrive systématiquement de devoir les utiliser pour un autre dispositif et d’être toujours en rade quand j’en ai besoin. True story avec ce test 🙂

A ce stade, je n’ai pas d’ordre de grandeur à vous fournir. Comme chaque test, je reviendrai prochainement sur cette autonomie avec des données précises.

En revanche, je vous conseillerais plutôt l’usage de piles lithium. Même si les alcalines tolèrent bien les changements de températures, je pense que compte tenu de l’usage, le rapport autonomie/prix sera probablement meilleur avec des lithium. Encore une fois l’avenir nous le dira 🙂 .

 

Conditions de test : Test réalisé avec un produit gracieusement fourni par la marque en s’amusant à faire un blind-test avec les sonneries du carillon.
Test de la sonnette connectée sans-fil DIOBELL-B02
DIOBELL, la simplicité a parfois du bon !?
Verdict
Au regard de l'offre, ce DIOBELL peut souffrir de la comparaison.
Pas de vidéo, pas de détection de mouvement... un parti pris discutable pour un objet connecté de plus en plus voué à la sécurité.

Mais cette simplicité, c'est ce qui caractérise ce produit et permet d'étendre une simple sonnette au-delà des frontières du domicile.
L'autre critère qui pèse dans cette simplicité, c'est son prix puisque la solution est proposée à seulement 69€.

Alors l'adhésion se fera sans doute sur les usages, mais avec son carillon et la possibilité de répondre à vos visiteurs où que vous soyez, ce DIOBELL assume et assure parfaitement son rôle de sonnette 2.0.
Installation
Application
Design
Fonctionnalités
Intérêt
Les plus
Concept simple mais efficace
Une installation sans-fil facile et rapide
Le carillon fourni
Capteur photo très convenable
Ensemble de bonne facture même si tout est en plastique
S'interface avec d'autres produits de la marque grâce à la fréquence 433MHz
Son prix : 69€
Les moins
Latence entre la pression sur le bouton de la sonnette et la réception de la notification
Un manque de fonctionnalités
Impossible de débrayer le mode haut-parleur du smartphone lors de la réception d'un appel
Le choix des piles plutôt qu'une batterie
3.8
  1. 0.1

    Bonjour,

    J’ai acheté Diobell-01 et je n’arrive pas pas à l’appareiller à mon téléphone.
    Depuis je l’ai ramené et acheté Diobell-02.
    C’est la même chose.
    J’ai écrit au support technique et que des réponses inappropriées.
    Donc c’est une arnaque ces objets connectés mal étudiés et sans support!!!

    Détails
    Leave A Review
    Installation
    Application
    Design
    Fonctionnalités
    Intérêt
    0
    0
      1. bonjour,
        un très mauvais produit!
        lorsque je décroche via l’appli, le son émis par la Diobell B02 est très faible. La personne dans la rue ne m’entends pas.
        De plus malgré l’installation du Skill Alexa, impossible de faire quoique ce soit! Rien n’est indiqué sur ce qui serait possible de faire. Le support renvoi toujours ses emails préformaté sur la connexion wifi…
        J’ai voulu acheté ‘local’ pour avoir un produit RSE et des serveurs en Europe plus réactif?? -> très mauvaise expérience!

        1. Bonjour Olivier,

          Merci beaucoup pour votre retour. L’expérience est clairement dépendante d’une bonne connexion (plus on s’éloigne plus ça se dégrade).
          Concernant la compatibilité Alexa, clairement le skill de la marque n’est pas abouti. Les autres produits DiO souffrent du même symptôme.
          C’est ce que nous avions dépeint dans notre test du Amazon Echo Show 10.
          Désolé pour cette mauvaise expérience.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Installation
Application
Design
Fonctionnalités
Intérêt
Note finale

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Restons connectés !!
L'actualité des objets connectés en un clin d'oeil dans votre boîte.