Test des écouteurs true Wireless EarFun Free 2

EarFun Free 2 – Un nouveau venu qui frappe fort

Test des écouteurs true Wireless EarFun Free 2

Depuis quelques années déjà, une flopée de marques diverses et variées émergent dans le domaine de la Hi-Fi. De qualités inégales, des petites marques nous surprennent parfois. Au milieu de toute de tout ce marasme, l’entitée qui nous intéresse aujourd’hui s’appelle EarFun. Fondée en 2018 sous la forme d’une start-up, l’entreprise semble évoluer pour le mieux, avec plusieurs produits remarqués de façon très positive. Après plusieurs modèles d’écouteurs sans-fils, ils nous reviennent aujourd’hui avec une nouvelle déclinaison d’un de leur premier produit, le EarFun Free 2.

Au milieu de toute la guerre qui fait rage dans ce secteur prisé par un très large public, que valent ces écouteurs orientés moyenne gamme en termes de prix? Installez vous confortablement et voyons cela ensemble.

Du plastique qui fait tic, mais pas en toc.

Première approche, le packaging est de bonne facture. Présentée dans un boîtier en carton avec une fermeture aimantée, la boîte des EarFun Free 2 semble contenir tout le nécessaire. Bien calés dans de la mousse, les différents éléments supporteront donc les affres d’une livraison musclée. Nous retrouvons donc les deux oreillettes, la boîte de recharge/rangement, un set d’embouts de différentes tailles en plus de ceux déjà présents sur les appareils, un câble usb-C et les différentes notices.

La boîte de rechargement en plastique donne un sentiment de bonne facture, sa fermeture est assurée par un aimant. Sur l’avant, une led nous indique le niveau de batterie de cette dernière à chaque ouverture. Sur l’arrière, un port usb-C destiné à la recharge et un bouton de synchronisation dans le cas où l’on rencontre des soucis d’appairage lors de l’ouverture.

Passons aux écouteurs, le cœur du produit. De forme ronde, ils s’insèrent sans peine dans les oreilles et de par leur légèreté, tiennent très bien. Ils ont ainsi subi différentes sessions de course à pied, de rameur, de séances de Fit (squats, abdos, pompes,…) sans jamais se déloger ou avoir besoin d’être replacés. Je reviendrai plus tard sur leurs fonctionnalités.

Un packaging classique mais efficace, un contenu qui l’est également. Pour le moment, rien à redire. Mais voyons ensuite ce que ces EarFun Free2 ont dans le ventre.

 

Disposez du code promo EARFUN01 jusque fin août pour tout achat des Earfun Free 2 sur Amazon

Des fonctionnalités au poil!

Les commandes tout d’abord. Nombreuses et plutôt intuitives une fois mémorisées. Vous pouvez donc mettre en pause, changer les pistes, monter ou descendre le volume, prendre un appel ou le refuser, transférer des appels, utiliser votre assistant vocal et enfin activer ou non le mode faible latence. Ouf! On reprend sa respiration.

En parlant de respiration, les EarFun Free 2 sont étanche IPX7, c’est à dire protégés contre l’immersion dans l’eau pendant au moins 30 minutes à 1 mètre de profondeur. Une fonction qui plaira aux sportifs qui aiment les activités humides comme courir sous la pluie. Il convient de bien comprendre que cette norme ne garantit pas une sécurité totale lors d’une immersion complète. Lors de mes tests, j’ai testé les écouteurs sous la pluie, sous la douche, ainsi qu’en m’immergeant la tête dans une piscine.

D’après les données constructeur, l’étanchéité est garantie jusqu’à 1 mètre de profondeur, un usage “simple” en piscine semble donc envisageable mais je pense qu’il faut s’assurer que les écouteurs soient bien installés pour ne pas que trop d’eau soit en contact avec les membranes. Les écouteurs ont également parfaitement résisté à la sueur. Une fois essuyés, ils n’ont montré aucun signe de dysfonctionnement.

Depuis plusieurs lignes, je vous parle du mode faible latence, mais qu’en est-il? Il faut savoir qu’en règle générale, les écouteurs sans-fils ont une latence faible mais présente. En effet, quand on écoute simplement de la musique, on ne s’en rend pas compte, mais lors du visionnage d’un film ou d’une partie de jeu vidéo, un très léger décalage peut apparaître. Pour les plus exigeants, EarFun a donc ajouté cette option qui baisse la latence à 60 millisecondes contre 200 millisecondes le reste du temps. Un vrai plus pour les utilisateurs les plus pointilleux. Notez bien qu’avec ce mode, la portée diminue et il m’a semblé que l’autonomie était légèrement moindre.

En parlant de portée, sur le papier, les EarFun Free2 annoncent 15 mètres. Lors de mes tests, il s’est avéré qu’en effet, sur une zone totalement dégagée, le chiffre est bon. En revanche, en intérieur, tout dépend des matériaux présents. Comme tout matériel sans fils, selon votre type de mur, la portée est très aléatoire. Pour un usage “classique”, à savoir musique et/ou vidéo en intérieur, je n’ai jamais eu le moindre souci de connexion. Il en a été de même lors d’un usage “sportif”, mon téléphone étant toujours à proximité. À noter que les écouteurs bénéficient de la technologie Bluetooth 5.2.

Quid de l’autonomie? Et bien de nouveau une bonne surprise. Entre 6 et 7 heures en utilisation “classique”, c’est-à-dire sans mode faible latence. Une bonne moyenne comparée à la concurrence. Le boîtier, chargé à fond, m’a permis 3 rechargements complets, ce qui pousse l’autonomie loin de toute source électrique à un peu plus de 25 heures. Une très bonne moyenne également donc. Pour ce qui est du rechargement, les écouteurs ont une fonction de recharge rapide qui permet de récupérer 2 heures d’autonomie en juste 10 minutes de charge dans le boîtier. Ce dernier, quant à lui, demande 2 bonnes heures de recharge une fois vidé. Sachez qu’il est compatible charge par induction et que dans ce cas, le temps de recharge monte à 3 heures et demie.

Au bureau, à vélo, à la salle, le plaisir de la musique est-il là?

Pour ce qui est de la qualité d’écoute, la première chose qui peut frapper à l’heure actuelle est l’absence de réduction de bruit active. Technologie très en vogue depuis quelques années afin de se couper des bruits extérieurs, on peut comprendre son absence dans une telle gamme de prix. Car oui, il est bon de signaler que les EarFun Free 2 sont à moins d’une cinquantaine d’euros. De plus, leur forme intra-auriculaire coupe déjà physiquement beaucoup de bruits alentour. Un point négatif qui sait se faire oublier donc.

Pour ce qui est de la restitution sonore, elle est plutôt bonne dans l’ensemble. Les graves sont présents mais pas trop écrasants (ma première crainte avec des intras). Les aigus sont corrects. Forcément, dans cette gamme de prix, nous ne sommes pas dans le haut du panier de la restitution sonore mais ce n’est pas non plus ce que l’on demande au produit. Il embarque la technologie audio aptX. Si le rendu n’est pas le plus bluffant de ma panoplie de casque, il est suffisant pour des sessions d’écoute régulières. Les audiophiles trouveront forcément à redire et il est dommage qu’une application dédiée ne permette pas d’ajuster le son, mais encore une fois, pour la gamme de prix où nous nous trouvons, difficile de faire la fine bouche.

Dernier point technique avec la technologie Qualcomm cVc 8.0 de suppression de l’écho et de réduction du bruit. Car si l’audio ne propose pas de réduction de bruit active, le micro lui, embarque une technologie de ce type. Et là les tests ont étés plutôt bons! Certe le son transmis à vos interlocuteurs semble quelque peu étouffé, mais même dans un open-space ou dans un lieu bruyant, les paroles sont tout à fait audibles et compréhensibles. Un vrai plus si vous téléphonez beaucoup.

 

Disposez du code promo EARFUN01 jusque fin août pour tout achat des Earfun Free 2 sur Amazon

Conditions de test : Test réalisé sur un peu plus d’une semaine d’utilisation à partir d’un modèle identique à celui présent dans le commerce et fourni par le fabricant. J’ai eu l’occasion de tester les écouteurs en travaillant, en jouant, en faisant du sport (course, rameur et muscu), dans ma douche, dans une piscine et enfin en regardant des films/vidéos. Durant tout ce temps, l’autonomie ne m’a jamais dérangé tout comme la tenue dans les oreilles bien que j’étais réticent à utiliser des intras. Une bonne surprise pour un modèle qui m’accompagnera désormais principalement pour faire du sport.
Test des écouteurs true Wireless EarFun Free 2
EarFun Free 2 – Un nouveau venu qui frappe fort
Here comes a new challenger!
Avec ce modèle, EarFun s’impose comme une nouvelle valeur sûre sur le marché des écouteurs milieu de gamme. Avec un prix agressif d’une 50ène d’euros sur la plupart des boutiques en ligne européennes, les défauts savent vite se faire oublier. Alors certe, en 2021, l’absence de réduction de bruit active fait tâche, mais de par sa nature d’intra auriculaire, ce défaut parvient à se faire oublier. Que ce soit les différents embouts, le mode faible latence, la connectivité Bluetooth 5.2 ou encore l’étanchéité, les points forts placent ces écouteurs dans le haut du panier se sa gamme. Un modèle qui fait les choses bien et pour pas cher. Un bon petit coup de cœur et une marque à suivre de près désormais.
Prise en main
Design
Ergonomie
Fonctionnalités
Interêt
Les plus
Le prix.
L’autonomie.
Le mode faible latence.
Etanche IPX7 (Protection contre l’immersion dans l’eau. Immersion d’au moins 30 minutes à 1 mètre de profondeur.).
Bonne restitution sonore quelle que soit l’utilisation.
Les commandes répondent bien.
Les moins
Pas de réduction de bruit active.
Un peu gros selon les morphologies d’oreilles.
Pas d’application dédiée pour peaufiner les réglages.
4.5

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prise en main
Design
Ergonomie
Fonctionnalités
Interêt
Note finale

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
La gamme d'enceintes connectées Echo d'Amazon débarquent en France
Alexa déboule en France… mieux vaut tard que jamais