Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

L’Amazon Echo Show 10 ne vous tournera jamais le dos

Test de l'enceinte connectée Amazon Echo Show 10 dotée d'un écran tactile

Depuis 2014, Amazon ne cesse d’itérer et de décliner sa gamme d’enceintes connectées Echo personnifiées par Alexa, l’assistant vocal de ce géant de l’e-commerce.
De la simple enceinte à l’écran connecté tactile, l’offre globale s’inscrit dans chaque besoin et chaque intérieur pour répondre à la moindre de vos interrogations, piloter votre maison connectée, écouter de la musique ou encore profitez d’appels vocaux et vidéos avec les amis et la famille.

Disponible depuis le mois d’avril en France, l’Amazon Echo Show 10 s’illustre et se démarque de ses grands frères en proposant une base rotative motorisée qui lui permet de pivoter automatiquement l’écran tactile HD de 10,1 pouces.
Grâce à sa caméra embarquée, cette nouvelle faculté permet à l’écran de toujours vous faire face si vous êtes en mouvement lors de vos appels audio/vidéo ou lorsque vous consultez du contenu.

Enceinte, assistant vocal, hub de la maison connectée, appels en visio, télésurveillance,… ce compagnon du quotidien se veut clair sur ses intentions et ses usages et pourtant ce type de dispositif semble encore trop peu utilisé.
Alors après plusieurs semaines d’utilisation, cet Amazon Echo Show 10 sera-t-il relégué au rang de gadget ou trônera-t-il fièrement à la maison ?
C’est ce que nous allons découvrir à l’issue de ce test.

 

Il me fait tourner la tête

La gamme Echo estampillée Show étend les usages depuis 2017 en offrant un écran tactile à ses enceintes connectées.
L’Amazon Echo Show 10 (3ème génération) se plie donc à la règle, mieux il motorise sa base afin d’effectuer une rotation de 350° sur son pivot pour suivre vos mouvements.
Précisons-le tout de suite, l’écran peut effectuer automatiquement une rotation mais son inclinaison restera manuelle.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Une fois n’est pas coutume, l’unboxing n’a que peu de valeur informative mais à sa sortie du carton, l’objet assez imposant et fortement lesté (2,5kg) arbore un design plutôt réussi. Un encombrement certain qu’il faudra bien envisager à l’achat.
La base motorisée abritant un système audio 2.1 doté de 2 tweeters de 25 mm et 1 woofer 76 mm s’enrobe d’un tissu 100 % recyclé emprunté des enceintes HiFi.

L’écran tactile HD de 10,1″ est certes un peu épais mais offre (malgré une bordure dominante) une belle surface d’affichage pour une résolution de 1280 x 800.
Grâce à son capteur de lumière ambiante, la luminosité et la colorimétrie sont adaptatives et permettent d’ajuster automatiquement les niveaux en fonction de l’environnement.
A ce sujet, la luminosité reste correcte sans être exceptionnelle. Il faudra pousser le niveau à son maximum dans des environnements très lumineux d’autant que l’écran est sujet aux reflets. Les couleurs et contraste sont bien rendus notamment si vous utilisez l’objet comme un cadre numérique.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Sur la tranche supérieure de l’écran, nous retrouvons un bouton mute du micro et deux autres pour augmenter et diminuer le volume de l’enceinte.
Une caméra de 13 mégapixels située sur le coin supérieur droit fait également partie des specs.
Plus qu’un oeil, elle est le coeur de cette nouvelle fonctionnalité de suivi de mouvement. Elle permet de vous localiser et suivre vos faits et gestes afin que l’écran vous fasse toujours face. Lors de la configuration de l’appareil, il est d’ailleurs possible de régler l’amplitude de rotation de l’écran pour restreindre son champ de vision ou tout simplement lui éviter de percuter un obstacle lorsqu’il vous suit.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Sachez pour les plus septiques que cette fonctionnalité de détection et de suivi se fait localement et bien entendu aucune prise de vue n’est uploadée sur les serveurs d’Amazon pour réaliser ce traitement.

Déjà présent sur la l’Echo Show 5 et 8, il est possible de passer la caméra en mode privée et de cacher son optique en glissant le bouton se trouvant au dessus de la caméra – un indispensable à mon sens. Ce mode privé débrayera bien entendu la fonctionnalité de suivi qui nécessite la caméra.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Petite subtilité mais pas des moindres pour les adeptes de la domotique, cet Amazon Echo Show 10 est compatible Zigbee. Ce protocole permet de communiquer avec les objets connectés compatible. Son statut de hub de la maison connectée se voit donc renforcé.

 

Toni Micelli à votre service

L’assistant vocal Alexa est la raison même de la gamme Echo.
Susurrez « Alexa » (vous pourrez aussi adopter dans les paramètres le mot « Amazon » ou encore « Echo ») à cet Amazon Echo Show 10 et l’assistant vous transmettra les informations visuelles et vocales souhaitées ou ouvrira le service demandé.

Les micros embarqués font le job. Les requêtes lancées à Alexa sont parfaitement entendu même avec un fond sonore en cours ou en étant assez éloigné (à plus de 10 mètres). Il faut parfois préciser ou reformuler sa demande mais dans l’ensemble l’assistant répond à l’ensemble de mes attentes.

Avec son écran, Amazon Echo Show 10 est propice à la consommation de vidéos et d’offres de divertissement.
Nativement et logiquement, l’application Prime Video fait partie du lineup d’applications embarquées. Elle s’accompagne également de Netflix, Arte ou encore Molotov.
Pour le moment, il est possible de lancer Youtube mais uniquement via Amazon Silk, le navigateur web embarqué par l’écran connecté.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

La musique est streaming n’est pas en reste puisque vous pourrez écouter par défaut vos titres et playlists sur Amazon Music.
Pour les autres plateformes Spotify, Apple Music ou encore Deezer, il suffira d’utiliser les skills associées. Alexa s’appuie également sur le service TuneIn pour diffuser vos radios préférées.

Aucune connectique audio n’est disponible sur l’Amazon Echo Show 10 . Si vous souhaitez diffuser du contenu audio non supporté par Alexa, vous pourrez toujours utiliser l’appareil comme une enceinte Bluetooth avec votre smartphone.

Outre répondre aux moindres questions, Alexa contrôle peu ou prou l’ensemble de votre écosystème connecté. Vous pourrez ainsi créer des scénarios, piloter à la voix vos équipements et afficher les flux vidéos de vos caméras compatibles.
Avec sa caméra embarquée et sa faculté de rotation, l’Echo Show 10 peut également faire office de caméra d’intérieur en surveillant l’activité dans la pièce dans laquelle il se situe. Le mode est à activer depuis l’appareil et accessible via l’application mobile Alexa.
Il est ainsi possible de visualiser en temps réel ce qu’il se passe à la maison, profiter de la rotation de l’écran pour effectuer un petit tour d’horizon et utiliser l’audio bidirectionnel pour dialoguer avec la et les personnes qui se situent dans la pièce.
La caméra n’est pas dotée d’un capteur vidéo infrarouge donc exit la vision nocturne.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

La liste des équipements compatibles est exhaustive et les skills sont là pour offrir encore plus d’interopérabilité entre les appareils Amazon Echo et les objets connectés de la maison.

 

J’aime ton skill

Ces skills étendent les possibilités offertes nativement par Alexa. On les compare souvent aux applications mobiles installées sur un smartphone.
Elles permettent aux fabricants de produits connectés, à des services et même à des particuliers de s’interfacer avec Alexa. Il peut s’agir d’un programme ou d’une simple interface vocale.

Le catalogue de skills est très fourni. Jusqu’alors je n’ai jamais été en défaut quand il s’agissait de lier un appareil connecté pour son pilotage.
Une skill répond toujours présente.
Dans l’exécution, c’est une tout autre chose.
Mais la faute ne doit pas être imputée aux assistants d’Amazon mais aux marques qui développent les skills.

Pour les ténors du genre pas de souci, vous pourrez lier vos ampoules Philips Hue et les piloter sans problème à la voix ou via l’interface proposée par l’écran tactile de l’Echo Show 10.
Idem pour le purificateur Dyson Pure Cool Tower, la skill fonctionne parfaitement et offre d’ailleurs un nombre d’instructions assez impressionnant.

En revanche, j’ai tenté d’afficher le flux vidéo d’une caméra d’extérieur Chacon. Malgré la présence et le fonctionnement présumé d’une skill de la marque, impossible d’obtenir le flux.
Si l’assistant d’Amazon doit être le hub domotique de votre maison, il faudra en amont s’assurer que les équipes que vous possédez ou que vous comptez acheter soient réellement compatibles. La présence d’une skill au catalogue ne garantit pas une complète interopérabilité.

Application mobile Alexa

 

Et sans Alexa ?

L’interface tactile proposée par Echo Show 10 est plutôt sobre et assez intuitive. La couche logicielle est simple et va à l’essentiel.
En slidant votre doigt vers le bas dans la partie supérieure de l’écran, vous disposerez d’une barre de settings offrant un retour à l’accueil, le réglage manuel de la luminosité, la possibilité d’activer ou désactiver la rotation automatique de l’écran et le mode « Ne pas déranger » et enfin l’accès aux paramètres complets de l’appareil.

En glissant votre doigt de la droite vers la gauche, vous accèderez à la couche d’applications. Vous pourrez ainsi lancer un appel, la musique, accéder aux routines et aux objets connectés de la maison, lancer une vidéo via l’offre proposée (Prime Video, Netflix, Youtube et Bing via le navigateur web, Arte ou encore Molotov) et enfin configurer une alarme.

A l’usage, l’écran en le tapotant aura tendance à prendre un peu de recul. Rien de rédhibitoire mais en utilisant le clavier virtuel, il vacillera légèrement.

 

Trois petits tours et puis ?!

L’écran et sa rotation font débat. Est-ce réellement utile ?
Autant vous spoiler tout de suite la réponse. Personnellement c’est un grand oui mais… il y a un mais.

Oui car perçue comme gadget, la rotation fait mouche a bien des égards. Comme évoqué plus haut, la rotation de l’écran permet en cas d’absence de faire un petit pano de la pièce histoire de surveiller ce qu’il s’y passe.
Mais la fonctionnalité prend tout son sens lors de appels en visio via Skype ou avec d’autres possesseurs d’Echo Show. Pouvoir passer un appel sans devoir rester statique et surtout sans perdre l’attention de son interlocuteur est assez plaisant.
Le fait que l’écran traque le moindre de vos mouvements rend étrangement les conversations plus dynamiques… en tout cas pour ma part 🙂
Attention à ne pas opérer de mouvements trop rapides sans quoi la détection sera aux fraises.
Le cadrage automatique proposé par l’objet permet à la caméra d’ajuster et de zoomer l’image afin d’être toujours dans le cadre.

Notez que le suivi de mouvement ne s’effectuera que si vous interagissez avec l’appareil et que le moteur qui pilote la rotation est parfaitement silencieux.

Pour reprendre le sempiternel exemple de la recette de cuisine, pour un bordélique comme moi, cette rotation constitue clairement un atout.
En revanche (on arrive au « mais ») dès qu’il s’agit d’interagir avec l’écran pour revenir à un point de recette ou augmenter le volume alors que vous êtes en mouvement, ça se complique un peu.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Puisqu’il est constamment aux aguets, les mouvements de l’Echo Show peuvent parfois interrompre vos interactions avec l’écran. Ne voulant ni le contrarier, ni le braquer, vous patienterez gentiment le temps qu’il se stabilise.
Rien de bien perturbant et dans ce cas précis une solution est potentiellement possible (je l’ai compris tardivement).

En effet, il est possible de configurer les préférences de mouvement. Les possibilités ne sont pas excessives mais la fonction a le mérite d’exister.
Vous pourrez ainsi activer les mouvements soit constamment à savoir lorsque vous écoutez de la musique, regardez des vidéos ou pendant que vous passez un appel en visio. Soit pendant certaines activités (uniquement en appels ou pendant que vous consommez du contenu vidéo) soit sur demande en ordonnant un « Alexa suis-moi ».

 

Et sinon ça boom ?

Généralement sur ce type d’appareil, l’écran ne fait pas qu’éclipser visuellement l’enceinte. L’audio est souvent en demi-teinte gravitant aux confins de l’acceptable.
Dépourvu de technologie de spatialisation et vibrant avec un système audio 2.1 doté de 2 tweeters de 25 mm et 1 woofer 76 mm, l’Echo Show 10 franchit pourtant les frontières du succès d’estime.

Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon

Nativement un sentiment global d’étouffement se fait ressentir à la première écoute mais grossièrement équilibré avec l’égaliseur proposé dans les paramètres, les pistes audio s’enchaînent agréablement avec de belles basses suffisamment présentes, des médiums dominants et des aigus qui devront être plus finement équilibrés.
L’écoute de la chanson « Lovesong » d’Adèle suggérée sur le blog de Sonos permet d’apprécier les qualités acoustiques d’un produit et sur ce point, l’Echo Show 10 la restitue très convenablement.

Tous les styles musicaux se prêtent aux tests et l’ensemble fonctionne parfaitement. Cet Echo Show 10 est une excellente enceinte d’appoint d’autant qu’elle dispose d’une belle puissance et d’une bonne restitution sonore (sans distorsion) à fort volume.

Idem pour les contenus vidéos ou encore les appels audio/vidéo, l’enceinte dispose du coffre nécessaire pour une bonne expérience.

 

Suffisant au point de l’acheter ?

Décliné en gris anthracite ou blanc glacier, l’Echo Show 10 est proposé au prix de 249,99€.
Une certaine somme me direz-vous ! Est-ce le prix de la maturité ?!
Cette version est clairement aboutie, c’est son utilité au quotidien qui motivera ou non à mon sens son achat. Le prix, compte tenu de la qualité de conception et des fonctionnalités offertes, semble somme tout raisonnable.

Pour les hésitants, Amazon pratique énormément de promotion tout au long de l’année sur ces appareils, je vous encouragerais donc de patienter un peu 🙂 .

 

Conditions de test : Le test a été réalisé avec un produit gracieusement fourni par Amazon.
L’objet siégeant sur le bureau, je me prends maintenant pour le commandant de bord du Nostromo.
Test de l'Echo Show 10, la nouvelle enceinte doté d'un écran d'Amazon
L’Amazon Echo Show 10 ne vous tournera jamais le dos
Alors gadget ou (r)évolution ?
Après 2 générations, l'Amazon Echo Show 10 se donne les moyens de remporter l'adhésion des utilisateurs... encore fébriles sur ce type d'appareil.

Véritable hub de la maison connectée secondé par un Alexa de plus en plus performant et une enceinte aux qualités audio plus que convenable, l'objet de nature intuitive arrive à surprendre et se faire une place légitime dans nos intérieurs.
Sa base motorisée qui permet l'orientation de l'écran et de faite le suivi de nos mouvements vient ponctuer et renforcer les usages même si certain.e.s pourront trouver la fonctionnalité quelque peu "gadget".
Installation / Prise en main
Design
Audio
Ergonomie
Fonctionnalités
Reconnaissance vocale
Les plus
Produit d'excellente facture
La rotation automatique de l'écran : pratique et silencieuse
Son côté couteau suisse
Admirable en visio
L'audio n'a pas à rougir
La compatibilité Zigbee
Mode privé pour la caméra
Les moins
L'ensemble est un peu "pataud"
Le suivi de mouvement peut parfois perturber les interactions avec l'écran tactile
L'écran sujet aux reflets
4.2

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Restons connectés !!
L'actualité des objets connectés en un clin d'oeil dans votre boîte.