A présent, vous lisez :
BrainBAND, le bandeau connecté made in Samsung

brainband-rugby


BrainBAND, le bandeau connecté made in Samsung

Les valeurs d’un sport de contact tel que le rubgy sont exemplaires : le mérite, la solidarité, le respect, le partage,… mais ces principes se tissent très souvent au gré d’une autre valeur, la douleur.
La branche australienne de Samsung se préoccupe de son sport national et de ses athlètes en développant BrainBAND, un bandeau connecté capable de mesurer les effets des chocs et coups portés lors de rencontres sportives ou encore d’entraînements. L’objectif ?! Prévenir les commotions cérébrales et leurs impacts.

 

 

Que je trépasse si je faiblis !

Ne vous méprenez pas, BrainBAND n’est pas exclusif au ballon ovale, il est dédié aux amateurs de sports de contact (hockey sur glace, football américain, boxe…) en somme tous les sports où les commotions cérébrales sont malheureusement de mises. Le rugby fait en revanche office de porte étendard du produit puisque c’est Israel Folau, le joueur polyvalent et emblématique de l’équipe nationale d’Australie, qui joue les cobayes et ambassadeur pour Samsung.

BrainBAND

Avec l’aide du Dr Alan Pearce, un neuroscientifique très influent dans la recherche et la compréhension des commotions cérébrales, et Braden Wilson, un designer industriel, Samsung travaille sur plusieurs prototypes permettant de suivre en temps réel, les impacts sur le cerveaux des sportifs victimes de chocs violents lors de certaines confrontations.
L’objectif est ainsi d’utiliser les données recueillies afin de mieux comprendre la commotion et l’impact immédiat sur le cerveau.

Pearce-Wilson

Tel un wearable s’apparentant à un bandeau, le BrainBAND, muni de plusieurs capteurs situés derrière la tête, mesure la force de l’impact. Cette information est alors transmise en temps réel aux médecins, entraîneurs, arbitres, via une application installée sur un appareil Samsung et ainsi permettra aux staffs d’intervenir ou non en fonction de la violence du choc.
Une série de lumières LED intégrées dans le wearable indique le niveau de l’impact: jaune, orange et rouge… des couleurs qui granularisent la gravité du choc.
Ces LEDs permettront aux coéquipiers et arbitres sur le terrain d’analyser la situation en un instant et stopper le jeu si besoin.

Le but ultime est la compréhension des dangers des commotions cérébrales répétées, BrainBAND pourrait ainsi aider à prévenir les blessures à tous les niveaux du jeu et protéger la prochaine génération de joueurs. Dr Alan Pearce - Neuroscientifique

Pour le moment le BrainBAND est encore à l’état de prototype et son usage est exclusivement réservé aux professionnels, mais gageons que l’objet, qui reste somme toute qu’un wearable, puisse fleurir rapidement sur nos terrains, rings, etc…
 

Cela vous a plu ?
Excellent
20%
Intéressant
80%
Pas mal
0%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response