A présent, vous lisez :
Meyko, l’acolyte idéal des enfants asthmatiques

Meyko, l'objet connecté qui aide les enfants asthmatiques


Meyko, l’acolyte idéal des enfants asthmatiques

En pole position des maladies chroniques infantiles, on retrouve l’inflammation respiratoire communément appelée asthme. Une vacherie responsable de 600.000 hospitalisations par an dont les gènes peuvent être minimisées pourvu que les traitements de fond et de crise soient correctement suivis et administrés. Un rituel que les enfants et surtout les plus jeunes n’appréhendent pas tous de la même manière et avec la même assiduité.
Une startup Nantaise tente d’accompagner le quotidien de ces chérubins asthmatiques en développant Meyko, un petit compagnon connecté et ludique qui a pour vocation de motiver et améliorer la prise de ce fameux traitement de fond.

 

 

 

Les bons comptes font les bons amis

La moitié des traitements de fond contre l’asthme ne sont pas correctement pris ce qui a comme fâcheuses conséquences de favoriser les crises souvent synonymes de fortes gènes et parfois de complications.
Un petit hybride, mi petit homme, mi animal s’insurge de cette statistique désastreuse et souhaite prendre soin des enfants asthmatiques à condition qu’on le lui rende en retour. Baptisé Meyko, ce dispositif connecté ludique et interactif rassure et encourage l’enfant dans sa prise de traitement. En ritualisant les administrations, Meyko favorise l’apprentissage d’une nouvelle habitude.

Pour cela, Meyko vit au rythme de l’enfant, se réveillant et s’endormant près de lui. Son humeur, symbolisée par une moue ou par un sourire, dépend du bon suivi du traitement.
Meyko crée ainsi un moyen de communication des temps de prise de médicament qui est à la portée d’un bambin, pour lui permettre de devenir acteur de son traitement.
En prenant soin de ce compagnon, l’enfant prend soin de lui.

Meyko, l'objet connecté qui veille sur les enfants atteints d'asthme

Aussi pour les grands

Une application mobile vouée à l’objet est également disponible afin de rassurer les parents. Elle permet notamment le suivi du traitement et la prévention des risques de crise d’asthme.
Elle vous indique également si le traitement a bien été pris le jour de la consultation.
Ces données seront « historisées » et le suivi à long terme pourra être transmis au médecin pour optimiser la prise en charge de l’enfant.

Un module de prévention vous apportera des conseils quotidiens pour éviter des situations potentiellement à risque.

Meyko soulage ainsi toute famille et avec le sourire. A l’enfant de ne pas lui faire perdre.

La startup co-fondée par Sandrine Bender et Alizée Gottardo continue à itérer sa solution en développant un nouveau prototype qui devrait être testé au sein des familles afin de mieux répondre aux besoins.
Aucune date de commercialisation n’est encore dévoilée mais 2017 pourrait bien être l’année de Meyko !?

Source : hellomeyko.com

Cela vous a plu ?
Excellent
50%
Intéressant
50%
Pas mal
0%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response