Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch

Pokémon Donjon Mystère : Au secours de Nintendo ou des Pokémons?

Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch

Après une attente quelque peu longue pour les fans de Pokémon, Nintendo a enfin sorti un combo d’opus sur sa console hybride en fin d’année dernière. Et voilà qu’en quelques mois seulement, ils nous délivrent un nouvel opus. De quoi faire patienter les fans les plus impatients jusqu’à la sortie des futurs DLC pour les épisodes épée et bouclier.

Mais quand je dis « nouveau », prenez bien la chose avec des pincettes. Nintendo, toujours au top en matière de recyclage, nous sort ici un remake d’un épisode Nintendo DS lui-même étant l’adaptation d’un spin-off sorti sur GameBoy Advance… vous êtes toujours là ?

Nous voilà donc face à un remake tout nouveau tout beau d’un épisode phare de cette saga parallèle aux opus Pokémon standards. Mesdames et messieurs, dégainez vos plus beaux joy-con, on retourne prendre une dose de la saga phare de Game Freaks avec un épisode développé cette fois-ci par les petits gars de chez Spike Chunsoft.

 

Un jour je serais le meilleur dresseur Pokémon ?!

Et oui, pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas la saga des « donjon mystère », dès les premiers instants, vous vous réveillerez dans la peau d’un… Pokémon !

Après une courte introduction brisant le 4ème mur en vous demandant de vous décrire, le jeu vous proposera différents Pokémons à incarner correspondants de près ou de loin à votre personnalité.
Dans le cas où vos choix ne vous auraient pas orienté vers votre Pokémon préféré parmi ceux disponibles, pas de panique, le jeu ne vous imposera rien.

Il vous proposera ensuite de choisir le Pokémon qui sera votre compagnon tout du long de l’aventure.
Vous voilà donc dès votre réveil dans la peau d’un Pokémon et très vite, les évènements vont s’enchaîner et vous vous retrouverez à porter secours à d’autres Pokémons en détresse, d’où le titre « équipe de secours ».

Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch

 

Un remake haut en couleurs

Dès les premières images, cela va vous sauter aux yeux, le jeu est beau !
Et quand je dis beau, ne vous attendez pas à une image en 4K baignée de ray tracing – quand je dis beau, c’est empreint d’une vraie patte graphique.
Le jeu propose en effet des graphismes en cel-shading du plus bel effet avec des airs de peintures et/ou de pastels.

Sur ce point, l’équipe de Spike Chunsoft a mis les petits plats dans les grands avec une image agréable à l’œil à tout moment et un design qui colle tout du long de l’aventure. Même si le rendu verra ses limites mises à l’épreuve dans le cas où vous joueriez en docké.

En effet, il faut croire que le titre a été pensé pour jouer en mode portable car une fois sur grand écran, les graphismes perdent de leur superbe.
Un autre point qui doit être propre à la saga est la raideur des animations. Car si les graphismes nous ont vraiment plu, il est regrettable de constater que (tout comme pour la saga principale) les animations sont raides et cassent l’immersion au sein du titre.

En revanche, si les graphismes sont à saluer, il est fort regrettable de constater que nous sommes face à une simple restauration de l’original et donc, que les principaux défauts sont toujours présents.

Un des plus gros points noirs sera l’absence quasi-totale de scénario. Même si tout le background de la saga est bien présent et fidèlement retranscrit, force est de constater que tous ces efforts ne compensent pas un micro-scénario qui peine à justifier les différentes actions à effectuer.

Mais si le manque de prise de risque de ce remake saute aux yeux, il faut bien avouer que le retravail des musiques est excellent. On sent que le moindre thème a fait l’objet d’une réelle attention et même si les thèmes principaux seront vite répétitifs, de nombreux morceaux tirent leur épingle et pour certains, proposent même un souffle épique !

Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch

 

A l’assaut des donjons !

Maintenant le tour visuel et scénaristique effectué, il est temps de s’intéresser au cœur même du jeu, ses donjons !

Comme expliqué plus tôt, vous vous retrouverez très vite à la tête d’une équipe de Pokémons effectuant des missions de sauvetage pour le compte d’autres Pokémons.
Pour les moins jeunes d’entre vous des titres comme Chocobo’s Mysterious Dungeon ou encore Azure Dreams vous parlent peut-être ; pour les autres, sachez que vous vous retrouverez face à du « pur » donjon Rpg.

Derrière ce terme barbare se cache un type de jeu assez particulier où vous aurez à parcourir encore et encore des donjons générés aléatoirement et où vos déplacements se feront case par case en tour par tour. C’est-à-dire que vos déplacements ne s’effectueront que dans 8 directions et que tant que vous n’avez pas effectué d’action, le jeu restera figé.
Le genre est idéal pour les affrontements stratégiques et vous aurez ainsi tout le temps de réfléchir aux actions à mener.

Mais très tôt vous comprendrez le gros point faible du genre : la répétitivité.
En effet comme évoqué précédemment, vous devrez faire et refaire des donjons. Et si la composante aléatoire de la composition de ces derniers est un bon point, il y a fort à parier que si le genre ne vous botte pas plus que ça, vous vous ennuyez très vite.
Car s’il y a bien quelques éléments annexes à débloquer et à développer, vous passerez le plus clair de votre temps dans les donjons.

Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch

De plus, le rythme du jeu se veut lui aussi très répétitif avec un cycle, une mission pour une journée. Ainsi, après chaque mission, vous reprendrez le jeu au petit matin chez vous. Si cela peut sembler anodin, au bout de plusieurs heures, ce schéma qui se répète en boucle pourra effriter votre patience.

A noter qu’en cas d’échec, vous aurez la possibilité d’utiliser une autre équipe de sauvetage, constituée au préalable, pour secourir la première, sans quoi, vos objets et votre argent seront perdus. Mais pour les plus prudents pas de panique, ces derniers sont entreposables à la banque et dans différents coffres.

En revanche même si le genre le veut, le titre dispose d’une excellente durée de vie. Que ce soit la capture/recrutement d’alliés, la composition de plusieurs équipes, le renforcement de vos membres, le flot de missions, … le titre n’est pas avare en contenu et vous garantit des heures d’occupation, pour peu que vous fassiez fi de la répétitivité propre au genre.

 

Condition du test : Les photos sont issues du press-kit officiel. Le test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée gracieusement fournie par Nintendo en mode docké et portable/chill.
Après de très nombreuses heures à parcourir des donjons dans la peau d’un Pokémon, j’ai eu une crise de nostalgie et j’ai relancé Azure Dream sur ma bonne vieille PS1 😉
Test du jeu Pokémon Donjon Mystère : Équipe de Secours DX réalisé sous Nintendo Switch
Pokémon Donjon Mystère : Au secours de Nintendo ou des Pokémons?
Juste pour patienter ou véritable épisode ?
L’heure du bilan a sonné et comme vous l’aurez compris, le résultat est en demi-teinte. Passé les premières heures où nous sommes enchantés par les graphismes du titre, nous nous rendons vite compte que nous sommes face à un simple remake.

Il faut donc reconnaître que le titre ne s’adresse qu’aux fans de Pokémon ou aux joueurs en manque de donjon RPG.

Car si l’effort visuel est certain, les mécaniques vieillissantes et l’absence de scénario empêchent le titre de prétendre au statut de must-have.
Il pourra néanmoins faire découvrir le genre à celles et ceux qui ne le connaissent pas et pourquoi pas, faire naître un amour du donjon RPG.

En conclusion, le titre s’adresse surtout aux fans en mal de nouveauté en attendant les DLC de Pokémon épée et bouclier qui s’annoncent conséquents. Je ne saurais donc que trop vous conseiller d’essayer la démo disponible sur l’e-shop de Nintendo avant de craquer.
Les plus
Les graphismes, d’un charme fou
La durée de vie, surtout si vous visez le « 100% »
Pouvoir aller sauver une de ses propres équipes
Les moins
Visuellement en retrait sur grand écran
Affreusement répétitif, même si le genre le veut
L’absence de scénario consistant
Long à se mettre en place
Un simple remake, qui aurait mérité beaucoup plus
3

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
Legrand dévoile son nouveau thermostat design et connecté
Smarther with Netatmo : une sortie de saison pour ce nouveau thermostat connecté propulsé par Legrand