A présent, vous lisez :
Surfez sur la vague avec la Galaxy Surfboard, la planche de surf 2.0 made in Samsung

Pour vous mettre tout de suite dans le bain, cette annonce n’est pas un poisson d’avril tardif mais bien le concept insolite imaginé par le géant coréen Samsung ou plutôt sa filiale brésilienne. Qui l’eut cru ? A vouloir tout connecter, on ou plutôt Gabriel Medina l’ex-champion du monde de surf arrive à rider la Galaxy Surfboard, une planche de surf 2.O.
Réservée à la star, rien nous dit qu’un jour il nous sera possible de surfer au propre comme au figuré…

 

 

Communier avec l’océan et… ses milliers d’abonnés

Samsung frappe fort et montre à quel point l’univers connecté intéresse la firme, quitte à bouleverser les traditions.
Bon Samsung ne va pas réinventer l’usage de la planche de surf en revanche la compagnie va aller de sa couche connectée.

L’objet a été élaboré avec la complicité de l’ex-champion du monde de surf 2014, Gabriel Medina, Gabi pour les intimes.
La planche lui est pour le moment exclusivement réservée. Vous l’aurez donc compris, il s’agit là d’un prototype aucune commercialisation n’est envisagée pour le moment.

Munie d’affichages à LED situés au niveau du nose (comprenez le haut) de la planche, la Galaxy Surfboard permet aux surfeurs d’avoir, en attendant LA vague, des données « pratiques » comme la fréquence des vagues, leur hauteur, la météo.

La planche de surf connectée made in Samsung

Comble de l’insolite et c’est ici que nous rejoignons les dubitatifs, Samsung intègre un emplacement pour smartphone. Ainsi le surfeur pourra recevoir les SMS et autres notifications de ses potes ou du coach restés sur la terre ferme. Mieux encore, il pourra également consulter les encouragements de ses fans sur Twitter. Galvanisant ou déconcentrant ? Bref Samsung a su faire le buzz avec une très beau spot en revanche pas sûr que les puristes du genre soient hyper emballés et qu’une commercialisation de l’engin devienne réellement factuelle.

En tout cas, nous plongeons totalement et la Galaxy Surfboard est une autre preuve que l’objet dévient, par la force des choses, connectable et/ou connecté.

Source images : captures vidéo du spot

Cela vous a plu ?
Excellent
33%
Intéressant
0%
Pas mal
67%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response