Quel avenir pour la division Nokia Health ?

Nokia, pas si e-santé que cela !?

Nokia est en proie au doute. Il y a deux ans la firme finlandaise s’ouvrait les portes de l’e-santé en absorbant la prometteuse société française Withings avec un engouement et une ambition qui présageaient d’un bel avenir. Aujourd’hui le soufflé retombe et Nokia révise sa position sur sa division Health.

 

Un avenir incertain

Thermomètre, trackers d’activité & montres connectées, balances, tensiomètres, … Withings n’avait pas chômé en matière de santé connectée devenant le leader français de ce marché. Nokia s’était alors laissé séduire et avait racheté la société pour 170 Millions d’euros. Qu’en est-il aujourd’hui ?

C’est une note adressée aux investisseurs de Nokia qui a fait sourciller les aficionados d’objets connectés que nous sommes. Le groupe finlandais annonce vouloir réviser sa stratégie autour de sa branche Nokia Health dédiée à l’e-santé.
Une révision qui « pourrait ou non entraîner une transaction ou d’autres changements » dixit l’ex-number one de la téléphonie mobile.
En revanche les activités liées aux partenariats, brevets et licences technologiques ne seront pas impactés par cet examen.

Tous les scénarios sont alors envisageables. Ce qui pouvait, au moment du rachat de Withings, passer pour le retour annoncé de Nokia sur la scène du marché grand public pourrait devenir un virage à 180° vers le marché pro. Avec une once d’optimisme, les investissements de la division Health pourraient se voir renforcer.
Mais certaines annonces comme le stand-by de la montre Steel HR durant plusieurs mois ou l’abandon d’une fonctionnalité de la balance connectée Body Cardio, préfigurent d’un tout autre avenir.
Lequel ? Les prochains mois nous le diront.

 

 

Plus d'articles
Myfood, la serre connectée
Vers une autonomie alimentaire avec la serre connectée Myfood