A présent, vous lisez :
La famille Mulliez se lance Ă  l’assaut de la maison connectĂ©e

Appartenant au groupe Mulliez, les trois enseignes Leroy Merlin, Auchan et Boulanger propulsent de concert Enki, une application conçue pour contrĂ´ler les objets connectĂ©s de la maison supportant cette nouvelle plateforme. Centraliser les usages, une recette gagnante pour s’ouvrir les portes de la maison connectĂ©e et celles de ce marchĂ© fleurissant.

 

Un scénario bien huilé

MĂŞme si la maison connectĂ©e n’est encore que grandiloquence, on perçoit une franche volontĂ© d’Ă©vangĂ©liser le concept et ce n’est pas les trois mastodontes de la distribution que sont Leroy Merlin, Auchan et Boulanger qui nous prouveront le contraire.
En soutenant Enki, une application justement dĂ©veloppĂ©e en 2017 par l’enseigne oĂą « vos envies prennent vie », les trois marques souhaitent crĂ©er un Ă©cosystème intelligent et connectĂ© en agrĂ©geant les usages de multiples objets connectĂ©s : de l’alarme aux volets roulants en passant par l’Ă©clairage ou encore le chauffage.

Enki compte plus d’une centaine de produits partenaires rĂ©partis sur plus d’une vingtaine de marques (Philips, Nest, Netatmo, Somfy, Legrand, Sauter, …) afin de combiner, automatiser et piloter Ă  distance tout ce joli monde. De nouveaux produits sont dĂ©jĂ  pressentis.
Jouant son rĂ´le de tĂ©lĂ©commande universelle soutenue par un rĂ©seau de distribution assez consĂ©quent, Enki s’offre une base solide pour s’affirmer dans cette course Ă  la maison connectĂ©e et n’oublie rien au passage puisque l’assistanat vocal devrait faire son apparition courant de l’Ă©tĂ©.

Vous pourrez ainsi mettre en scène votre maison avec des scĂ©narios pour chaque moment de la journĂ©e. L’objectif est clair – simplifier le quotidien.

 

 

Cela vous a plu ?
Excellent
50%
Intéressant
25%
Pas mal
25%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response