A présent, vous lisez :
Parrot Anafi : La riposte du drone à la française

Il y a quelques années Parrot et DJI se partageaient le marché du drone grand public. Mais depuis 2 ans, le constructeur chinois creuse radicalement l’écart avec des produits de hautes voltiges distançant très largement Parrot. Le fabricant français n’a pourtant pas dit son dernier mot et nous le prouve en dévoilant ces jours-ci un nouveau drone pliable. Baptisé Anafi, ce drone clairement inspiré du DJI Mavic Air devrait se positionner comme son concurrent direct. Alors dernière cartouche ou relance providentielle ?

 

Quand Anafi rime avec messie

On a beau être chauvin, pro French Tech, force est de constater que Parrot n’a pas su renvoyer le service que DJI lui a asséné il y a maintenant plus de deux ans. Un fait marquant pour le fabricant français qui s’était vu amputé d’un quart de son effectif avec une perte conséquente de son titre en bourse.
Assommé mais pas résigné, Parrot sort ce qui pourrait bien être sa dernière carte.

Répondant au doux nom d’Anafi, ce drone vient clairement titiller le DJI Mavic Air et sans démériter aux vues des specs.
Un drone format mini, léger (cadre en carbone pour un poids total de 320g) et pliable qui embarque un nouveau capteur vidéo 4K HDR (30 images secondes en UHD et 60 en 1080p), permet de réaliser des clichés en 21 Millions de pixels.

Il est bien entendu stabilisé sur 3 axes et dispose d’une belle autonomie d’environ 25 minutes grâce à l’adoption d’une batterie intelligente. Petite nouveauté et pas des moindres, Anafi se dote d’une nacelle permettant de pivoter sa caméra à 180° sur l’axe verticale. Un zoom x2 viendra agrémenter vos travellings.

Drone Anafi, la riposte de Parrot

 

Parrot a pris soin d’étudier un modèle moins bruyant avec un moteur et des hélices spécifiques.
Niveau portée, la télécommande utilise le Wifi pour des trajets pouvant aller jusqu’à 4km.

La guerre ne se joue pas uniquement du côté technique… mais également du côté technologique.
Afin de profiter pleinement de votre expérience expérience de vol, Parrot a développé quelques fonctions :
La Géo-barrière qui permet de définir votre périmètre de vol idéal pour une prise en main du drone en toute sécurité. Le Smart RTH, Anafi reviendra à vous en cas de batterie faible ou sur demande.
Enfin Find My Drone vous permettra de retrouver votre drone en le géolocalisant et le faisant sonner.
En revanche rien n’est spécifié concernant le contournement d’obstacle.

Des modes de vols viendront agrémenter vos sorties comme son effet Dolly Zoom (effet vertigo) ou encore de modes vidéos Hyperlapse et Slow-Motion.
L’IA d’Anafi et son système de suivi visuel donnent naissance à de nouvelles fonctionnalités avancées telles que SmartDronies, Follow Me, Cameraman… pour des images toujours plus époustouflantes.

Anafi, le nouveau drone signé Parrot

 

Pour qu’Anafi ne devienne pas une tragédie grecque

Parrot dispose de tous les arguments pour rivaliser avec DJI.
Même si Anafi se destine clairement au grand public, ses caractéristiques font de ce drone, un alternative intéressante pour les professionnels notamment avec sa fonction de cartographie numérique.

Dernier argument qui pourrait remettre le constructeur français dans la course – le prix qui est clairement en faveur du drone français puisqu’il sera proposé dès le 1er juillet au prix de 699€. Le pack comprendra le drone et sa smart battery, une housse de transport, une télécommande, 8 hélices supplémentaires, 1 câble USB-A / USB-C et une micro card SD de 16 Go.

Si vous souhaitez en savoir plus et surtout voir ce qu’il a dans le ventre, nous vous conseillons l’unboxing et les premières prises de JB sur sa chaîne Youtube TheiCollection.

 

 

Cela vous a plu ?
Excellent
75%
Intéressant
25%
Pas mal
0%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
2Commentaires
Leave a response