Star Wars : Squadrons – Réveillez le pilote qui sommeille en vous!

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

Electronic Arts et Star Wars, cela commence à ressembler à une love-story de longue date.
Depuis le rachat des studios Lucas Art par Disney, le géant américain a repris le flambeau de la saga des Star Wars : Battlefront.
Par le biais de son studio EA DICE, Electronic Arts a ainsi eu la lourde tâche de perpétuer une saga qui avait fait les beaux jours des joueurs PC, Ps2, ou encore Xbox jusqu’à la moitié de la première décennie des années 2000. Une série connue pour ses affrontements nerveux et mélangeant tir à la troisième personne et combats de vaisseaux.

Ainsi, après plusieurs épisodes annulés et quelques portages mobiles anecdotiques, la saga semble renaître de ses cendres en 2015 avec le premier Star Wars Battlefront made in EA DICE. Reprenant la formule qui avait fait le succès de la saga, les joueurs avaient été quelque peu déçus par le manque de prise de risque du studio.

Même constat en 2017 avec la sortie du second opus de cette “nouvelle” franchise. Pire, cette fois ci, les joueurs ont été très nombreux à pointer du doigt la politique tarifaire douteuse du géant américain, faisant la part belle aux loot-box (contenu payant sous forme de pochette surprise dont on ne connaît le contenu qu’une fois acheté).
S’ensuit quelques déboires juridiques dans différents pays qui assimilent la chose à des jeux de hasard payants.

Mais voilà que les développeurs semblent n’avoir pas dit leur dernier mot. En juin 2020 et à la surprise de tous, le studio présente un nouvel opus, nommé Star Wars : Squadrons.
Uniquement dédié aux combats dans l’espace et surtout, totalement dépourvu de contenu payant et débarrassé du principe de loot-box.
Voilà que le titre sort aujourd’hui sur une Playstation 4 en fin de carrière.
Retour gagnant ou crash explosif ? Enfilez votre casque et votre combinaison, faites chauffer les moteurs, on se fait une virée dans l’espace qui devrait réconcilier les amoureux de la saga Star Wars avec Electronic Arts !

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

 

Il y a bien longtemps, très… ha non, pas si longtemps que ça !

Le titre de EA DICE prend place juste après l’épisode 6 de la saga Star Wars. L’empire est à la déroute, cherchant à se reformer sous une nouvelle bannière et la résistance s’étend aux confins de la galaxie.
Si pour votre première mission, vous aurez à jouer du côté de l’empire, vous pourrez par la suite choisir votre camp.

Alternant les points de vues, le scénario, bien que sympathique, montre une évidente absence de prise de risques.
Si certaines missions font preuves de quelques élans d’héroïsme, l’ensemble ne bouscule en rien la saga établie. Sachez que pour agrémenter les différentes scènes de dialogue, vous pouvez customiser l’apparence de votre pilote. Des options purement cosmétiques qui n’impactent pas le reste de l’aventure mais qui se révèle sympathique tout de même.

L’équipe de développement a fait ainsi ici le choix de ne proposer “que” des combats dans l’espace et fait l’impasse sur les phases de tir à la troisième personne. Un choix à prendre en compte avant de succomber à l’achat du titre mais qui ne doit pas vous effrayer tant le résultat est soigné.
Nous voici donc aux commandes de différents vaisseaux pour effectuer des missions diverses et variées, allant de l’escorte de convois à la bataille rangée.

Au fil de l’aventure, vous pourrez débloquer différents éléments pour personnaliser vos vaisseaux.
Opter pour une puissance de feu accrue ou une vitesse améliorée par exemple. Des restrictions plutôt bien équilibrées qui vous empêchent de créer des vaisseaux surpuissants et sans défauts – vous obligeant donc à “respecter” le type de jeu de votre engin.
Ainsi, n’espérez pas transformer un bombardier en une fusée insaisissable ou encore faire d’un chasseur une arme lourde. Un choix judicieux qui permet de conserver un certain équilibre, notamment lors des sessions multi-joueurs.

Le multi-joueur, lui, semble avoir aussi fait les frais de la coupe budgétaire.
Avec seulement deux modes, Combat Aérien et Bataille de Flottes, limités à du 5 contre 5, on se sent un peu laissé de côté.
Certes, les développeurs ont eu l’excellente idée d’introduire du cross-play d’entrée de jeu. Et quel plaisir de pouvoir jouer avec des amis, qu’ils soient sur Playstation 4, Xbox One ou PC.
Mais deux modes, cela fait peu. Combat Aérien propose des classiques batailles équipe contre équipe. L’équilibrage du titre fait que le mode, bien que vite répétitif, reste agréable.
Bataille de Flottes quant à lui est un peu plus intéressant. Avec des prises de lignes de front, des assauts incessants et surtout une collaboration nécessaire entre les différents joueurs, il s’agit du mode qui a le plus retenu notre attention.

Du reste, le titre de EA DICE nous réserve une certaine rejouabilité solo avec quelques éléments à débloquer et un total de 48 trophées dont un platine et 8 cachés pour les amateurs.

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

 

Des étoiles plein les yeux

Les images parlent d’elles-même, le studio américain a mis les petits plats dans les grands.
Si la plupart du temps, les décors se cantonnent au vide sidéral, le rendu des vaisseaux est superbe. Testé ici sur Playstation 4 Slim, le rendu est fatalement moins beau que sur modèle Pro ou Pc. Mais force est de constater que l’ensemble flatte la rétine.
Lors de mes tests, je n’ai eu affaire à aucun ralentissement. Les explosions, les sensations de vitesse, tout y est et tout fonctionne à merveille.

Mais, il y a un mais. Si les passages de combat dans l’espace (le coeur du jeu) sont soignés, nous pouvons émettre quelques réserves sur les passages entres les missions.
Prenant la forme d’un point’n’click (oui oui, comme les anciens jeux d’aventure), ils se résument simplement à se balader d’un point A à un point B pour finalement avoir le briefing de la prochaine mission.
Un choix qui laisse dubitatif et qui, à notre goût, montre le manque de moyens des développeurs qui avaient certainement prévus bien plus d’interactions.

Pire, ces passages proposent des scènes de dialogues qui sonnent bien souvent vide – faisant écho avec le manque de prise de risques du scénario.
Bien heureusement, ces passages ne constituent que de simples transitions entre les missions. Vite oubliés, on aurait aimé les voir raccourcis encore plus ou bien approfondis. Mais en l’état, ils font tâche.

Que cela ne vous mine pas cependant !
Vous serez à chaque fois bien vite récompensé par un retour sur le champ de bataille où le titre prend tout son essor.
Lasers qui fusent, explosions à gogo, les développeurs nous sortent du grand spectacle.
Rarement un titre a su retransmettre ainsi l’excitation des batailles spatiales de la célèbre saga. On a tôt fait d’oublier les passages de dialogues et nous voilà de vrais pilotes prêts à en découdre lors de dogfights nerveux !

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

 

Tu es un pilote, un vrai !

Si son parti pris d’une vue cockpit forcée pourra rebuter certains joueurs, force est de constater que la formule fonctionne.
Passées les premières missions faisant office de tutoriels, vous réaliserez que votre vaisseau vous répond parfaitement.
Que ce soient les commandes des gaz, la rétribution de l’énergie restante entre les lasers et les boucliers, tout est fait pour rendre l’expérience immersive.
Mieux, nous voyons les mains de notre personnage effectuer différentes actions, renforçant le côté simulation du titre. Et quand je parle de simulation, je pèse mes mots !
Car en effet, EA DICE est parvenu à un mélange arcade et simulation des plus agréables, procurant de bonnes sensations très tôt dans l’aventure.

Si nous sommes loin d’un Flight Simulator, l’équipe d’Electronic Arts est parvenue à un résultat des plus convainquants. Parfaitement compatible avec la gamme de joysticks Hotas sur Playstation 4, le plaisir de jeu ne s’en trouve que décuplé – nous donnant d’excellentes sensations de pilotage.
Et en parlant de pilotage, il faudra véritablement apprendre à piloter les différents types de machine.

On retrouve donc quatre classes de vaisseaux distinctes pour un total de huit machines avec chacune des caractéristiques qui leur sont propre. Tous des vaisseaux emblématiques de la saga, ils parviennent à réellement renouveler le gameplay du titre.

Avec la classe des chasseurs, relativement équilibrés et pouvant s’adapter à de nombreuses situations, nous retrouvons les TIE Fighter et X-Wing.
La classe des intercepteurs, rapides et insaisissables mais disposants d’une force de feu légère propose les TIE Interceptor et A-Wing.
Viennent ensuite les bombardiers, lourds, lents, mais à la puissance de feu inégalée avec les TIE Bomber et Y-Wing.
Et pour finir, les modèles de soutiens TIE Reaper et U-Wing, certes les plus faibles en terme de puissance mais dont la résistance saura mettre les nerfs de chacun à grande épreuve.

Un bilan plus que positif en ce qui concerne donc la jouabilité du titre, qui parvient à procurer des sensations fortes rapidement et régulièrement.

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

 

Dans l’espace, personne ne vous entendra mettre le son à fond

Que serait Star Wars sans sa bande son. Depuis le premier film jusqu’au titre qui nous intéresse aujourd’hui, la saga a toujours su faire preuve d’une immersion sonore exemplaire.
Et pour ne pas y aller par quatre chemins, c’est un bilan quasiment parfait de ce point de vue.
Par pitié, pour le respect du travail des concepteurs du titre, jouez au casque ou avec un système son digne de ce nom. La sonorisation du titre est juste parfaite et chaque explosion, chaque tir de laser esquivé va vous siffler à l’oreille comme jamais.

Test de Star Wars : Squadrons sur Playstation 4

 

Quid de la VR?

Un court paragraphe pour signaler que le titre est compatible avec le PSVR.
Oui, vous savez, le casque de réalité virtuelle de Sony qui prend la poussière dans votre placard !
Et bien sachez que c’est le moment rêvé de le ressortir.
L’expérience s’en trouve inévitablement transcendée. Ne servant certes qu’à gérer le regard du pilote, les sensations de batailles spatiales ne s’en trouvent que décuplées. Un vrai plus pour un accessoire bien trop peu exploité.

 

Conditions de test: Test réalisé à partir d’une version dématérialisée fournie par l’éditeur. Une bonne dizaine d’heures a été nécessaire pour boucler le solo et un total d’un vingtaine d’heures pour la réalisation de ce test en repoussant la résistance (team coté obscur).
Les captures d’écran proviennent du press-kit officiel. Si j’ai dû rendre son joystick Hotas à l’ami qui me l’a prêté pour le test, je vais me régaler à lui botter son fichu vaisseau en ligne.
Star Wars : Squadrons – Réveillez le pilote qui sommeille en vous!
Un nouvel espoir ?
Soyons clair, on ressent régulièrement la coupe budgétaire du titre comparé aux anciens opus. Bien que vendu à petit prix, on aurait aimé en avoir plus.
Mais ce serait passer à côté d’un excellent shooter spatial que de bouder ce Star Wars : Squadron.

On sent une réelle volonté de bien faire, avec un mode solo conséquent qui vous réserve de belles heures de jeu.
Le multijoueur, bien que maigre, propose un cross-play confortable pour retrouver tous ses contacts facilement et un mode Bataille de Flottes solide. Une réussite donc, qui abandonne les choix douteux de son aîné et qui replace la série sur de bons rails.
En résulte un titre certes imparfait mais dont les bons points prennent le dessus. Un jeu conseillé à tous les amoureux de la saga Star Wars ainsi qu’à tous les adeptes de shooter dans l’espace.
Les plus
Des combats spatiaux à couper le souffle
Un placement chronologique dans la saga qui fait mouche
Une bande-son génialissime
Une bonne durée de vie solo
La technique au poil quel que soit le support
La jouabilité qui trouve sa place entre arcade et simulation
Le cross-play Ps4/XboxOne/Pc
Le support VR
Son “petit” prix
Les moins
Les modes multi-joueurs limités
Un scénario qui ne prend aucun risque
Les scènes de dialogues parfois creuses
Missions solo qui traînent souvent en longueur
Un manque de contenu sur la longueur
4

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
Ampoule connectée Hive Active Light
Hive Active Light, une tête d’ampoule connectée ?