Let’s sing Queen – Faites savoir à vos voisins qu’on est des champions !

Test de Let's sing Queen sur Nintendo Switch

Le studio français Voxler continue son petit bonhomme de chemin en nous proposant chaque année une itération de sa série phare, les Let’s Sing.
Si les années précédentes ont vu des titres certes bons en terme d’usage, les playlists ont parfois laissé à désirer.

Voilà qu’aujourd’hui, la saga nous propose un nouvel opus sous le signe d’un seul groupe et pas des moindres, Queen !

Test de Let's sing Queen sur Nintendo Switch

 

Play the game

Si vous n’êtes pas familier avec la saga des Let’s Sing, sachez qu’il s’agit d’un genre de jeu qui a eu le vent en poupe il y a quelques années – à savoir un jeu musical et plus précisément de karaoké.
Depuis plusieurs années déjà, on ne vois plus de Guitar Hero ou de Rock Band revenir tous les ans, le filon étant visiblement épuisé.
Certainement étouffé par la multitude d’accessoires à changer régulièrement ou aux dlc nombreux et parfois coûteux, le genre tend à disparaître.

Totalement ? Non !
Car un petit studio Français résiste et tous les ans, nous ressort une itération de sa saga phare pour le plus grand plaisir de vos soirées entre amis mélomanes et au plus grand dam de vos voisins.
Let’s Sing est donc une saga de jeu musical porté sur le chant uniquement.
Ici, pas besoin de gesticuler ou de pianoter sur une guitare en plastique, un simple micro usb ou un smartphone vous suffira pour faire baisser le prix de l’immobilier autour de chez vous.

Car si le titre des français de chez Voxler est disponible en bundle avec deux micros usb à la qualité de finition relativement légère, sachez que le titre est intégralement jouable à l’aide de votre smartphone en guise de micro via l’application officielle dédiée.
Pour Android.
Comme pour la marque à la pomme.

Vous l’aurez compris, nous sommes là face à un jeu de karaoké compétitif, tout ce qu’il y a de plus “classique”. Alors classique oui, mais efficace, d’autant plus que l’itération de cette année est dédiée au groupe Queen. Si ce choix peut rebuter celles et ceux qui ne connaissent ou n’aiment pas le groupe, la variété des titres devrait pouvoir contenter tout le monde.

 

One vision

Les clips originaux sont tous présents pour le plus grand bonheur des fans. Si cela va ravir les amateurs, force est de constater que l’image a pris un certain grain, voire un coup de vieux. On aurait aimé voir les images quelques peu restaurées.
Du reste, les textes sont toujours aussi lisibles ainsi que les indications de hauteur de ton.
A noter que lors de nos tests, avec plusieurs smartphones différents, la hauteur de note perçue par le titre nous semblait parfois étrange, nous obligeant à beaucoup accentuer les tons hauts ou graves des timbres de voix attendus.

Les menus sont quand à eux toujours aussi flashy et tranchent un peu avec l’ambiance du titre. Le tout reste simple et lisible, une formule qui fonctionne et qui est réemployée correctement.

 

Don’t stop me now!

Les français de chez Voxler n’ont plus rien à prouver en terme d’ergonomie et leur système de lecture des paroles qui a fait le succès de la franchise fonctionne toujours.
Les textes sont lisibles et la barre de progression aide à rattraper les couacs.
Attention cependant à garder en tête qu’il s’agit d’un jeu à jouer sur grand écran. Car bien que le titre soit jouable en mode portable, la lisibilité sur la machine hybride de Nintendo vous obligera à avoir le nez collé à l’écran.
On aurait apprécié un mode dédié à l’usage nomade avec des textes plus gros afin d’en profiter partout sans avoir à se brancher à un écran.

Du reste, si les phases de chant sont toujours aussi plaisantes, on regrette le recyclage chaque année des menus des titres Let’s Sing. Si l’interface est toujours simple d’utilisation, on aurait aimé la voir évoluer pour s’approcher un peu plus du groupe auquel la cuvée de cette année est dédiée
De même pour les différents avatars, avec l’univers haut en couleurs du groupe et surtout de son chanteur, il y avait matière à dépoussiérer l’existant.

Les modes de jeu quant à eux, s’ils n’ont également pas évolué, font toujours mouche. Que ce soit le classique mode… Classic qui propose un “simple” mode karaoké seul ou en duo.
Le mode Feat, qui vous demandera une bonne collaboration – les points étant déterminés par la capacité à chanter ensemble, avec un autre joueur, ou bien avec Freddie lui même !
Le mode World Contest qui vous proposera d’échanger vos meilleurs scores en ligne.
Le mode Mix Tape 2.0 quant à lui fonctionne toujours aussi bien, il génère des enchaînements de parties de différents titres. Un défi de taille qui mettra à l’épreuve vos connaissances de chaque titre.
Le mode Jukebox est parfait pour une petite pause, il permet de visionner les clips tout simplement.
Enfin, le mode Let’s Party est toujours aussi parfait pour les soirées où vous êtes nombreux. Opposant deux équipes pouvant aller jusqu’à quatre joueurs chacune, vous devrez vous passer le micro pour enchaîner les morceaux.

Si ces modes de jeu fonctionnent toujours à merveille en terme de plaisir de jeu, là encore, on peut regretter l’absence de prise de risque de la part du studio Voxler.

 

I want it all

Si nous aurions bien entendu voulu plus de titres, ce sont tout de même trente titres mythiques qui vous attendent.
Il y aura forcément des ravis et des déçus mais dans l’ensemble, la liste choisie est plutôt bonne.
Des plus grands classiques à quelques titres moins connus, ils sont tous disponibles d’entrée de jeu.

Le rendu sonore est plutôt bon et dépendra en toute logique de votre installation multimédia. Les fondus sonores du mode Mix Tape 2.0 sont corrects et même s’ils peuvent dénaturer forcément certains titres, l’action est au fun à plusieurs et non à l’écoute studieuse.
Du reste, rien à signaler sur la partie sonore qui ne souffre pas trop de compression ou de perte de qualité.

 

Conditions de test : Test réalisé à partir d’une version physique fournie par l’éditeur. Plusieurs soirées et après-midi ont été nécessaires pour l’analyse de ce test et faire baisser le prix de l’immobilier du quartier tout en faisant hurler mes chats à la mort.
Aucun doute que le titre sera ressorti lors de soirées futures, mais là je dois vous laisser, j’ai un duo d’enfer qui m’attend sur Under Pressure !
Let’s sing Queen – Faites savoir à vos voisins qu’on est des champions !
It’s a kind of magic.
Cette cuvée 2020 estampillée Queen remplit sa part du contrat sans en faire trop. Le coté party-game fonctionne toujours à merveille en soirée avec des amis et/ou de la famille.
On aurait aimé voir quelques retouches supplémentaires au niveau de l’interface, pour ne pas avoir l’impression de payer le même jeu que l’année dernière avec des titres inédits.

Mais avec son petit prix de départ et le soin apporté au choix de la playlist, nul doute que le titre fera mouche.
La possibilité d’utiliser un ou plusieurs smartphone en lieu et place des micros est également très appréciable en plus de faire baisser la facture.
Un bon titre, fainéant dans la forme mais qui sait rester agréable.

Si vous êtes amateur de soirées karaoké ou fan du groupe, le titre saura vous ravir. Transformant votre salon en un lieu de fête digne des plus grandes soirées du Macumba (les fans du Motocultor et du Hellfest comprendront).
Et si la formule Let’s sing commence à vous sembler redondante… jetez quand même une oreille !
On parle d’un des plus grands groupes de l’histoire du rock et même de la musique tout simplement - parti pris assumé 😉
Les plus
Un opus dédié à Queen
L’appli mobile qui dispense des micros
Petit prix
De nombreux modes de jeu
Une valeur sûre en soirée
Les moins
Seulement 30 titres
Une interface recyclée ad-nauseam
La hauteur de note perçue parfois étrange
Tant qu’à faire un épisode dédié, on aurait aimé un mode histoire
Inexploitable en mode portable
3.5

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
Le tatouage connecté, de la fiction à la réalité !