Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

Sennheiser CX 400BT : Harder, Better, Cheaper, Stronger ?

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

Jamais sans mes Momentums !
Depuis mon test des Momentum True Wireless 2, les écouteurs sans fil intra-auriculaires de Sennheiser font fondamentalement partis de mon quotidien.
Pratiques, confortables, personnalisables et ce sssssonnnnnnnn !!!
Je ne les échangerais pour rien au monde…

… Ou peut-être contre les CX 400BT, les nouveaux écouteurs sans fil de la marque allemande.
Ok le troc semble totalement ridicule possédant déjà les Momentum, mais s’il fallait choisir entre les deux modèles, le prix pourrait bien motiver cette bascule en faveur des CX 400BT.
Sennheiser les propose à 199€ soit 100€ de moins que les Momentum True Wireless 2.

Prix mini rime souvent avec compromis.
Outre un forme factor quelque peu différent, ces nouveaux écouteurs se distinguent de leurs grands frères par l’absence respective de la réduction de bruit numérique (ANC), de la fonction Transparent Hearing, de la pause intelligente avec la suppression du capteur infrarouge et de l’indice de protection IPX4 (pas fans de l’eau, ni de la sueur donc).

Mais que reste-t-il après un tel régime technologique ?!
Découvrons-le ensemble avec ce test des CX 400BT de Sennheiser.

 

Retour à l’essentiel

Revenir au son !
Proposer l’essentiel pour offrir une expérience auditive simple et de qualité, tel est mon sentiment après plusieurs heures d’écoutes en compagnie de ces CX 400BT de Sennheiser.
Et ni voyez rien de péjoratif dans cette simplicité, bien au contraire.

En apparence, les marqueurs d’identités de Sennheiser sont présents.
Sorti du package, le boitier accueillant les écouteurs et officiant tel un chargeur (câble USB type C) rassure sur les intentions de la marque allemande.
Le revêtement tissus des Momentum True Wireless 2 laisse place à un plastique noir satiné du plus bel effet.
Au passage le boîtier a perdu ses poignées d’amour, le rendant moins imposant et donc plus acceptable dans une poche.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT
Les CX 400BT à gauche / Les Momentum TW2 à droite

A l’intérieur, les deux écouteurs ont durci les formes en proposant des boutons plus cubiques proches des Momentum premier du nom.
L’encombrement apparent reste inchangé en revanche la disposition dans le pavillon auditif paraît moins naturelle. Pour ma part même si l’agrément global est hyper satisfaisant, je ne retrouve pas ce sentiment d’extrême confort qui m’avait littéralement bluffé en testant les Momentum True Wireless 2.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

Ce confort dépendra bien évidemment de votre morphologie. D’ailleurs, des embouts auriculaires (XS, S, M, L), garants d’un bon maintien mais surtout d’une bonne isolation passive, sont fournis.
Sennheiser nous recommande d’effectuer une petite rotation (anti-horaire) des écouteurs dans nos oreilles pour une expérience optimale.

Côté son, Sennheiser garantit la même signature sonore que les Momentum TW2 puisque ces CX 400BT embarquent les mêmes transducteurs dynamiques de 7 mm avec une prise en charge des codecs Bluetooth SBS, AAC et aptX.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

 

On ne change pas une équipe qui gagne

Si il y a un point sur lequel Sennheiser n’a pas fait de compromis, c’est bien l’audio.
Encore une fois la marque allemande excelle dans ce domaine.
Précis et riche, le son délivré est équilibré avec justesse.

Il est toujours aussi défini surtout du côté des aigus. Les mediums sont une fois de plus parfaits (les voix sont là où elles doivent être) et les basses à la fois larges et profondes.
Elles sont un chouia moins présentes que sur les Momentum TW2 lorsqu’aucune égalisation du son est réalisée.
Je ne l’explique pas – l’égalisation native est peut-être différente sur ces CX 400BT.

Un sentiment enveloppant toujours aussi agréable quelque soit le style musical écouté. Une belle dynamique et une belle structure que Sennheiser maîtrise et choie depuis des dizaines d’années maintenant.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

Concernant le volume, les écouteurs développent toujours autant de puissance. Aucune saturation n’est perceptible à fort niveau pourvu que la source audio soit correcte.

Comme évoqué en introduction, ces CX 400BT ne disposent pas de réduction de bruit active (ANC).
Dans certaines situations, il faudra combler cet absence en poussant un peu le volume.
Ici, seule l’isolation passive, très bonne aussi sur ce modèle, vous garantit un certain hermétisme avec les bruits extérieurs.

Au sujet des appels téléphoniques, les écouteurs font le job en terme de son et de micro… ni plus, ni moins. Il faudra veiller à ne pas être dans un environnement excessivement bruyant bien entendu.

Bénéficiant du Bluetooth 5.1, la connectivité avec ces CX 400BT est exemplaire. Aucun décrochage, aucune déconnexion n’a été observée notamment en pleine rue ou dans une salle de sport bondée d’oreillettes Bluetooth.
Toujours pas de Bluetooth multi-point, mais je ne suis pas étonné pour ce modèle.
Pas de surprise non plus du côté de la liaison qui campe sur le modèle maître-escalve. Je vous renvoie au test des Momentum TW2 si vous souhaitez plus d’informations.

La conséquence directe est que seul l’écouteur droit (le maître) peut fonctionner de manière autonome car il est l’unique à établir la connexion avec la source Bluetooth appairée.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

 

Appli versus compromis

Tout comme les True Wireless de la marque, les CX 400BT peuvent être appairés et personnalisés depuis l’application mobile Smart Control de Sennheiser (compatible iOS et Android). Vous pourrez d’ailleurs y agréger l’ensemble de vos écouteurs si vous disposez plusieurs modèles de la marque.

On retrouve bien entendu la personnalisation des commandes tactiles se situant sur chaque écouteur. On peut ainsi réaffecter le contrôle des écouteurs au besoin.
Nativement, les contrôles sont proposés comme suit :

  • Une tape sur l’écouteur gauche permet de lancer ou mettre en pause la piste en cours,
  • une double tape joue le morceau précédant,
  • pour la triple tape, vous devrez affecter une fonction au choix.

Idem pour l’écouteur droit

  • Une tape lance l’assistant vocal,
  • une double tape joue le morceau suivant,
  • même principe que l’écouteur gauche pour la triple tap

Notez qu’en maintenant un appui sur l’écouteur gauche, vous pourrez réduire le volume et l’augmenter en effectuant la même opération avec le droit.
Ces commandes tactiles peuvent être désactiver au sein de l’application.

L'application mobile Sennheiser Smart Control

L’application Smart Control propose également l’égaliseur ergonomique et un autre plus standard par bande de fréquence (basses, mediums, aigus).
L’égaliseur ergonomique est toujours symbolisé par un slider que vous viendrez modifier d’un doigt sur la surface totale de votre smartphone.
L’option reste toujours fun, bien conçue et fait le job même si beaucoup préférerons sûrement affiner le son via les bandes de fréquence.

Ensuite… et bien c’est tout !
Comme je l’évoquais en introduction, j’ai le sentiment que Sennheiser souhaitait offrir l’essentiel au service du son en proposant ses nouveaux écouteurs.

Ainsi les absences respectives de la réduction de bruit numérique (ANC), de la fonction Transparent Hearing, de la pause intelligente avec la suppression du capteur infrarouge, réduisent considérablement les interactions avec l’application mobile et par extension les usages.

Un parti pris qui permet à la marque allemande d’avoir un prix d’appel (199€) en dessous de la concurrence – certes avec moins de fonctionnalités mais sans compromis sur la qualité audio.

 

Moins d’artifice, plus d’autonomie ?

Sennheiser annonçait sept heures d’autonomie sans recharge pour ces CX 400BT. Le boîtier permet 13 heures supplémentaires d’écoute atteignant ainsi les 20 heures d’autonomie si vous n’avez aucun moyen de recharger les écouteurs.

Promesse tenue, c’est exactement ce que j’ai constaté à quelques minutes près sans utiliser de codec particulier.
Bien entendu en utilisant de l’aptX, cette autonomie devrait être revue à la baisse.
Ne disposant pas de l’ANC, les CX 400BT possèdent une autonomie plutôt confortable au regard de la concurrence.

Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT

Le niveau de charge des écouteurs est disponible depuis l’application Smart Control. L’indicateur est une moyenne des deux écouteurs, vous ne connaîtrez pas la recharge exacte de chaque écouteurs.

La recharge Qi est toujours aux abonnés absents chez Sennheiser. Gageons que les prochains produits embarqueront cette technologie de recharge sans fil.

 

Conditions de test: Test réalisé à partir d’un produit gracieusement fourni par Sennheiser. La Sennheisermania m’envahit, je pense entamer une collection de casque audio de la marque tellement cette signature sonore me convient.
Test des écouteurs sans fil intra-auriculaires Sennheiser CX 400BT
Sennheiser CX 400BT : Harder, Better, Cheaper, Stronger ?
Sennheiser un jour, Sennheiser toujours
Avec ces CX 400BT, les équipes de Sennheiser nous livrent une fois plus ce qu'elles maîtrisent le mieux : le son.
La signature sonore de la marque allemande est toujours aussi exceptionnelle, dynamique et précise.

Affichés à 100€ de moins que les Momentum True Wireless 2, on comprend rapidement que les écouteurs sans fil consentent à quelques compromis du côté des fonctionnalités et donc des usages.

Justifié ou non ? Toujours est-il que si vous êtes à la recherche d'écouteurs sans fil disposant d'une qualité audio premium et d'une connectivité exemplaire, ces CX 400BT seront un excellent choix.
Audio
Design
Application
Confort
Fonctionnalités
Autonomie
Les plus
Une signature sonore rarement égalée
L'application mobile
La personnalisation des commandes tactiles
La stabilité de la connexion Bluetooth
Le rapport qualité/prix
Une autonomie confortable
Les moins
Des écouteurs qui peuvent souffrir de la comparaison avec les Momentum True Wireless 2...
Prix amoindri = Compromis : Pas de réduction active de bruit (ANC), bye bye le Transparent Hearing
La perte du capteur IR... plus de pause automatique.
Pas de certification IPX4
4

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Audio
Design
Application
Confort
Fonctionnalités
Autonomie
Note finale

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
Test du Yuzz.it, l’objet connecté qui revisite le pense-bête