Angell, le smart bike made in France

Angell est au vélo ce que l’iPhone est au smartphone !?

Bam le décor est planté, la comparaison peut paraître présomptueuse mais qu’importe il faut envoyer du bois.
Le 19 novembre dernier, c’est avec cet esprit que Marc Simoncini montait sur scène pour une keynote « à la Jobs » très attendue.

Pour cette nouvelle aventure entrepreneuriale, le business angel reprend les préceptes de ses précédents succès en tentant de répondre à une problématique, un besoin.

Le constat : la mobilité urbaine entre dans une ère de cohabitation jusqu’alors dominée par les voitures thermiques. En ville, cette fameuse auto frise l’hérésie. Elle se déplace en moyenne à 15 km/h, pollue beaucoup trop et provoque une surdose de frustration en bloquant les artères urbaines.

Pour remédier à cela, un vélo… mais pas n’importe lequel, un smart bike électrique.
Baptisé Angell, ce deux roues du turfu tente le pari audacieux d’offrir la meilleure expérience de mobilité urbaine à ses usagers avec comme fil d’Ariane une transformation de l’espace urbain.

 

Le grand remplacement

Héhé je vous vois sourciller mais détricotons cette théorie nauséabonde pour imaginer un monde urbain où l’automobile serait remplacée par le vélo.
Limiter voire bannir les voitures thermiques des centre-villes des grandes capitales mondiales n’est plus une utopie. Ce changement est en marche et une ville comme New-York met pas moins de 1,7 milliard de dollars sur la table pour la création de pistes cyclables… rien que pour sa pomme.

Les infrastructures doivent donc changer notamment pour encourager l’usage du vélo. Mais l’inverse ne serait-il pas plus efficient !? Évangéliser sa pratique ne serait-elle pas un vecteur de changement de l’espace public de circulation ?

C’est en tout cas la vision des équipes d’Angell.
Sécurité, bien-être, intelligence et assistance sont les ingrédients de la recette d’Angell avec comme assaisonnement la satisfaction d’œuvrer pour cette transition écologique qui peine encore à émerger.

Le credo de cette start-up et de son biclou éponyme : rendre vos trajets plus fluide et plus safe.

 

La « simplexité », le corps d’Angell

Le design d’Angell a été confié au designer Ora Ito.
Une conception brute où la matière (alu et carbone) devait se faire la plus discrète possible pour parvenir à un vélo de 13,9Kg.

Son originalité, il la tient dans les parallèles dessinées par le cadre – comme pour souligner sa singularité alors que la symbolique induit l’inverse.
Ces rondeurs couplées aux lignes renforcent le sentiment de légèreté apparent. Un écran tactile de 2,4“ disponible sur la potence vient ponctuer cette « simplexité » définie par Ora Ito.

Angell, le smart bike made in France

 

La batterie, le coeur d’Angell

Prolongeant le cadre, cette batterie a fait l’objet d’une attention particulière lors de la conception d’Angell
Amovible, compacte, légère (-de 2Kg), elle permet de vous propulser rapidement à 25km/h en dégageant instantanément et entièrement la capacité de la batterie dès le premier coup de pédale.
Elle dispose de feux hyperboliques officiant tels des feux stop, feux arrière ou encore clignotants. Un système de verrouillage automatique contre le vol fait également parti des specs.

La batterie se recharge en moins de deux heures sur un socle pour une autonomie d’environ 70Km (distance à pondérer en fonction du mode d’assistance choisi).

Outre le hardware, les équipes d’Angell contrôle la partie logicielle de cette batterie. Elle se rend de fait évolutive grâce à ses mises à jour OnAir et peut ainsi profiter des nouvelles innovations technologiques à venir.
La batterie accueille d’ailleurs des cellules identiques à celles de la Tesla Model S.

Angell, le smart bike made in France

 

Le cockpit, le cerveau d’Angell

Un seul écran, moules possibilités.
L’écran tactile de 2,4“ intégré au guidon et baptisé « Cockpit » est personnalisable. Il permet de s’affranchir de l’usage du smartphone.

Depuis l’écran, vous serez en mesure de sélectionner le programme d’assistance électrique, le mode de conduite – voir votre vitesse, le niveau de batterie, le nombre de calories brûlées, la météo. Lancer le centre de contrôle musical.

Le cockpit permet de profiter du GPS grâce à la fonction déportée sur votre mobile et de planifier un itinéraire en fonction d’un indice de pollution via le service Plume.
Des vibreurs ont été intégrés fournissant une aide à la navigation sans devoir détourner son regard de la route.

Une puce 2G équipe chaque vélo afin d’obtenir une géolocalisation permanente et lutter ainsi contre le vol. Des détecteurs de mouvement sont également embarqués permettant de vous notifier en temps réel si votre vélo est en mouvement. Si c’est le cas, vous serez en mesure d’activer l’alarme à distance.

Angell dispose d’une alerte accident. En cas de chute, un message sera envoyé à votre contact d’urgence (préalablement renseigné depuis l’application mobile d’Angell).

le cockpit d'Angell

 

L’assistance, les chaussons d’Angell

Angell s’adapte à vous et vos situations. C’est pourquoi les équipes ont développé 4 modes d’assistance. 4 modes qui vous permettront de prioriser l’autonomie au détriment de la performance et inversement :

  • Le FLY FAST vous permet de déployer toute la puissance de la batterie dès le premier coup de pédale et d’atteindre les 25km/h en un rien de temps.
  • Le FLY DRY est plus chill. Il offrira une assistance mesurée sans que vous ayez à faire le moindre effort.
  • Le FLY ECO comme son nom l’indique est là pour maximiser au mieux l’autonomie en régulant l’assistance.
  • Le FLY FREE pour les plus sportifs, l’assistance électrique est tout simplement coupée.

A ces 4 modes d’assistance, s’ajoutent 3 modes de conduite, 3 modes de navigation pour un affichage et des fonctionnalités différentes du cockpit.
Le FREE RIDE vous permet d’obtenir la distance parcourue, la vitesse instantanée, les calories grillées ou encore le niveau de batterie.
Le mode NAVIGATION vous permet grâce à l’application mobile d’atteindre la destination choisie en tenant compte de la météo, du trafic, de l’indice de pollution.
Enfin le mode SPORT offre la possibilité de programmer des objectifs (temps, calories) en fonction de l’assistance choisie.

Angell, le smart bike made in France

 

Viens mon bijou

L’innovation a un prix. Pour acquérir Angell il faudra débourser 2690€. Suite à la keynote, les précommandes sont ouvertes au prix de 269€.
Les 500 premiers vélos seront livrés dès le printemps 2020 et les autres suivront courant de l’été.

Des accessoires viennent orner le vélo : garde-boue en bois, paniers avant en bois, béquille, retroviseurs, porte gourde, klaxon, …

Des facilités de paiement et des services sont à disposition des futurs acquéreurs.
Notamment le paiement en 3-4X fois sans frais ou le financement sur 36 mois à taux 0% pour 74,90€/mois.
Une assurance vol et casse est également disponible pour 9,90€/mois. Notez l’apparition d’une franchise de 10% de la valeur du vélo valable sur la batterie et le cadre.

Newsletter