Quel avenir pour la division Nokia Health ?

Withings se fait racheter puis se rachète

Il y a quelques semaines, on vous annonçait les fébrilités de Nokia sur sa branche Nokia Health dédiée à l’e-santé. Pour rappel, le géant finlandais avait fait l’acquisition de l’entreprise française Withings (spécialiste du genre) en 2016 avec la ferme intention de s’engager vers l’internet des objets.
Le scénario du rachat fortement pressenti, Samsung et Google étaient sur les rangs des repreneurs potentiels et pourtant il se pourrait bien que ce soit Éric Carreel, cofondateur de Withings, qui reprenne le ou plutôt son bébé.

 

Retour en famille

Tout ça pour ça ! Nokia va céder sa division e-santé et est actuellement en négociations exclusives avec Eric Carreel, le cofondateur de Withings, pour son rachat.
La volonté de l’ex number one de la téléphonie mobile de s’engouffrer dans le marché des objets connectées et précieusement dans le secteur de la santé n’aura été que de courte durée. L’aventure avait mal démarré puisque Ramzi Haidamus qui avait initié le rachat de Withings à l’époque, a quitté le navire dès l’absorption de la start-up française.

La marque Withings a progressivement été estompée en faveur de Nokia Health mais pourrait bien renaître de ses cendres avec ce rachat.
A cet instant, le flou reste total sur les conditions de rachat (modalité de la reprise, montant, etc…) mais l’affaire pourrait être conclue dès la fin du second trimestre.

Une excellente nouvelle pour la French Tech et pour les chauvins que nous sommes, qui avaient mal vécu ce rachat pour être franc :).

 

 

Plus d'articles
Hi), l'interphone connecté et intelligent
Avec l’interphone connectée Hi), les absents n’auront plus tort