A présent, vous lisez :
Le drone DJI Phantom 4… Comme un grand !

L’un des tĂ©nors du marchĂ© du drone grand public s’illustre avec un nouveau modèle qui pourrait bien faire parler de lui !
Le fabricant chinois DJI lance le Phantom 4, un drone capable de suivre intelligemment une personne ou un objet en prenant soin d’Ă©tudier son environnement pour prĂ©voir et contourner les obstacles.

 

 

« Phantasmagorique » ? Bien au contraire

Le Phantom quatrième du nom monte en gamme et en intelligence.
L’une des grosses attentes est principalement sa facultĂ© Ă  Ă©viter les obstacles qui se dressent sur son chemin. Une fonction Obstacle Avoidance qui devrait faire trembler le marchĂ©.

Pour se faire, le drone s’Ă©quipe de 2 camĂ©ras dirigĂ©es vers l’avant. CouplĂ©es Ă  un système de positionnement satellite, elles scanneront l’environnement dans lequel Ă©volue le Phantom 4 pour dĂ©tecter les obstacles et ainsi les contourner. Dans le doute (obstacle incontournable), l’engin pourrait passer en vol stationnaire en attendant de nouvelles instructions.

Le Phantom 4 contourne les obstacles

Le drone sĂ©curise et automatise le vol, la fonction « Return to Home » profite de cette fonctionnalitĂ©, l’utilisateur sera rassurĂ© de voir son prĂ©cieux revenir Ă  la maison et sans dĂ©gât.

Vampirisées par cette dernière, deux autres fonctions, et pas des moindres, font leur apparition.

La fonction « ActiveTrack » rend le drone autonome lorsqu’il s’agit de suivre un individu ou un objet en mouvement sans pour autant qu’ils soient Ă©quipĂ©s d’un quelconque rĂ©cepteur.
Esquissez une zone depuis l’application mobile DJI Go (compatible iOS et Android) autour de votre sujet Ă  « tracker » et le Phantom 4 fait le reste. Il rĂ©alise une reprĂ©sentation 3D du sujet et le maintient dans sa ligne de mire mĂŞme si votre cible change de direction. Vous pourrez bien entendu prendre le contrĂ´le du drone et de sa camĂ©ra afin tourner autour du sujet en mouvement, le drone le conservera au centre de l’image.

L’autre fonction digne d’intĂ©rĂŞt est le « TapFly ». Elle permet d’indiquer une destination de vol en tapotant sur l’écran de votre device. Le Phantom 4 calculera automatiquement l’itinĂ©raire idĂ©al. Cette fonction bĂ©nĂ©fice Ă©galement du Obstacle Avoidance.

Drone Phantom 4 de DJI

Souriez, vous ĂŞtes filmĂ©… et suivi

La caméra embarquée bénéficie de la 4K en 30 fps et du 1080p en 120 fps pour vos slow motion en améliorant la qualité générale de la vidéo.
Coté utilisateur, vous pourrez voir ce que votre caméra scrute en 720p dans un rayon de 5km à a ronde.
Un système de stabilisation 3 axes empêche tout mouvement de caméra disruptif.

Volez en toute confiance pendant 28 minutes, de quoi faire de belles sessions.
Vous pourrez aussi voler jusqu’Ă  70km/h avec le positionnement visuel et satellite grâce au nouveau mode sport du drone

Parrot, le principal concurrent de la firme Chinoise, a du souci Ă  se faire mais la riposte ne devrait pas tarder.
Le Phantom 4 de DJI a tout pour plaire, reste le prix qui peut ĂŞtre le seul argument dissuasif.
Comptez 1599 Euros !

Plus d’information sur le site de DJI

Source image : dji.com

Cela vous a plu ?
Excellent
67%
Intéressant
33%
Pas mal
0%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response