A présent, vous lisez :
Qui sera SAM ce soir ?

Boire un petit coup c’est agrĂ©able – boire un second avec Alcopass C1 dans les parages serait surement plus prudent. En effet cet objet connectĂ© n’est autre qu’un Ă©thylotest. Nul besoin de vous faire un schĂ©ma, soufflez et Ă  dĂ©faut de vous Ă©couter, fiez-vous aux rĂ©sultats fournis par votre smartphone.

 

Boire ou conduire, il faut savoir

Petit par la taille, l’Ă©thylotest connectĂ© ALCOPASS C1 homologuĂ© norme EN 16280 : 2012 a pourtant tout d’un grand.
Ce dispositif fonctionne selon deux modes.
Appairé à votre mobile via le bluetooth (compatible iOS et Android), vous pourrez obtenir votre taux d’alcoolémie grâce un capteur électrochimique dernière génération. Une mesure simple à réaliser, précise (0,5 mg/l) et immédiate.
Depuis l’application, vos donnĂ©es sont sauvegardĂ©es, vous pourrez ensuite retrouver les chiffres sous forme d’historique ou de graphique.

L’objet peut en outre s’affranchir du mobile en devenant parfaitement autonome. ALCOPASS C1 se dote de deux LEDs. Soufflez dans l’embout durant 7 Ă  8 secondes et le verdict tombe. La LED verte s’allume, vous pouvez alors rentrez en toute quiĂ©tude. En revanche si c’est la LED rouge alors remettez vos clĂ©s Ă  qui de droit.

LivrĂ© calibrĂ© et testĂ©, l’Ă©thylotest est prĂŞt Ă  l’usage. Le produit se constitue de 5 embouts interchangeable et d’un pochette de transport. L’ensemble est au prix de 99€.
L’application mobile Alcofind est quant Ă  elle gratuite et tĂ©lĂ©chargeable sur l’App store ou le Google Play.

Cela vous a plu ?
Excellent
33%
Intéressant
33%
Pas mal
33%
Bof
0%
Bidon
0%
Au sujet de l’auteur
Anthony Isaac
Gadgetophile compulsif, j'essaie de gribouiller pour Winkco autant que faire se peut. Au plaisir de partager cela avec vous !
Commentaires
Leave a response