Test de la board multi-instrument Joué Play

Joué Play : La planche de salut pour tous les musiciens en herbe… et pas que !

Test de la board multi-instrument Joué Play

Il fut un temps où j’eus une passion pour les instruments de musique. Mais l’encombrement (une batterie acoustique entre autres) et cette propension à m’agacer à l’idée de devoir tout rebrancher pour « composer » quelque chose (surtout lorsque l’on a pas de lieu dédié) a eu raison de cet entichement.
Puis est arrivée Joué Play, une petite planche de salut qui, reliée à une tablette ou un ordinateur, agrège un tas d’instruments (piano, synthé, guitare, basse, batterie, …) grâce à l’ajout de différents pads sur sa surface tactile multitouch.

La société française Joué Music Instruments à l’initiative de cette innovation propose ainsi un instrument de musique connecté complet, ludique, évolutif et qui semble bougrement intuitif.
Est-ce réellement le cas !? A qui s’adresse cet instrument insolite et est-ce qu’il se joue de nous ?
C’est ce que nous allons découvrir, non pas en chanson, mais à l’issue de ce test.

 

La planche à Joué

Contrasté… c’est ce qui me vient à l’esprit si je devais caractériser Joué Play en déballant le produit. N’y voyez rien de péjoratif, bien au contraire.
Le produit contraste par son concept. L’idée de digitaliser plusieurs instruments de musique et d’agréger le tout sur un dispositif résume à elle seule l’essence même du produit.
Mais cette singularité, nous la devons surtout à la board et ses accessoires fournis indépendamment.
La noblesse et l’élégance de la board faite de bois et de métal s’oppose à l’acidité des pads en silicone – un contraste de matière et de couleur qui je dois le dire se conjugue admirablement bien. Un parti pris qui peut ne pas convenir, je le conçois.

Cette noblesse que je viens d’évoquer, nous la retrouvons également dans les valeurs de la marque puisque la société bordelaise est dans une logique de circuit court.
La Board Play (robuste et bien lestée) est conçue, fabriquée et assemblée localement en France. Seuls les modules en silicone équipés d’une puce RFID pour leur reconnaissance sont externalisés à l’étranger.
Cette board ne contient ni batterie, ni composant périssable.
Elle s’auto-alimente grâce à son hôte (iPad ou ordinateur) en branchant le câble USB-C fourni à l’un des deux adapteurs (également fournis) USB-A ou port Lightning (exclusif aux iPads d’Apple).

Notez que le packaging de la board offre une housse de transport plutôt bienvenue compte tenu du caractère nomade de l’objet.

Passées la curiosité et la satisfaction suscitées par l’objet, je me dois désormais de J-O-U-E-R.
Car si l’ensemble insuffle un sentiment de légèreté voire de facilité, j’avoue être quelque peu intimidé à l’idée de commencer à « composer ».

 

Jeu de main, jeu de musicien

Joué Play fonctionne de pair avec une application. Vous devrez donc la télécharger depuis votre ordinateur (PC ou Mac) ou depuis votre iPad. Les tablettes d’Apple sont pour le moment le seul support mobile à pouvoir bénéficier du produit.

Une fois téléchargée, il suffit ensuite de relier le connecteur USB-C qui se situe à droite de la Board Play à votre périphérique grâce au câble USB-C et l’adapteur qui convient (USB ou Lightning)… et le tour est Joué !

Test du controller MIDI multi-instrument Joué Play

L’application lancée, vous devrez disposer l’un des pads en silicone sur la surface Multi Touch de la board. Cette surface comporte une petite défonce qui permet de poser et caler les pads.

Pour ce test, nous avons reçu un Keys Pad (synthé), un Guitar Pad, un Piano Pad et Drum Pad (batterie) : pour résumer un pad = un instrument.
Vous aurez constaté sur les images que la surface tactile de la board comporte 3 zones séparées par deux barres blanches verticales.
Les pads qui nous ont été livrés prennent l’ensemble de l’espace mais d’autres pads peuvent s’étaler sur 1/3 voire 2/3 de l’espace disponible.
Ces alternatives permettent ainsi de mettre 2 ou 3 pads différents en même temps selon vos besoins.

Un petit mot rapide sur la Board Play, son poids (665g) et de fins caoutchoucs antidérapants disposés en dessous permettent un bon maintien lors de vos sessions surtout si vous slidez certaines surfaces.

 

Click and collect

Ce qui est vraiment agréable dans la proposition offerte par Joué Play, c’est l’instantanéité des usages.
Placez un Pad Play sur la board, la puce RFID embarquée dans ce pad transmet « son identité » dans l’application qui crée instantanément une piste de l’instrument. De cet instru, vous pourrez ensuite choisir parmi ses 10 déclinaisons pour bénéficier de sonorités différentes via le pad.

Par exemple pour le set de Drum, vous disposerez des styles suivants :

  • Hip-Hop
  • Jazz
  • Kraft
  • Lo Fi
  • Percussions
  • Rock
  • Studio
  • Trap
  • EDM
  • Heavy

Application mobile Joué Play

Si vous placez d’autres pads en remplacement des précédents, ils viendront s’ajouter aux pistes existantes dans l’application en ajoutant « une portion de camembert » dans le cercle précédemment formé par la première piste. Vous pourrez les supprimer ou les réajouter quand bon semble en remettant le pad sur la board.
Un vrai périphérique Plug’n’Play en somme.
Vous pouvez ainsi créer par exemple une première loop de batterie de 4 mesures, qui se répétera. Retirer le pad Drum puis placer ensuite le Pad Keys.
Expérimentez votre mélodie avant de presser le bouton « record », puis superposer une piste de Keys sur votre rythme de batterie et ainsi de suite.

Test de la board multi-instrument Joué Play

C’est simple, immédiat, intuitif et n’exige pour le coup aucun mode d’emploi pour maîtriser l’application et ses fonctions.
Parce que c’est en expérimentant les usages que l’on finit par mieux les comprendre.

Pour les débutants, on peut y voir une approche de l’apprentissage par la découverte qui n’est pas sans rappeler la pédagogie Montessori.

 

Tout pour la musique

Chaque Pad Play en silicone dispose de ses caractéristiques et de ses propres boutons (matrices tactiles).
Il y a malgré tout des fonctionnalités communes.
Comme le fait de passer à l’octave supérieure ou inférieure en utilisant les deux boutons symbolisant une flèche haut et bas.
Deux autres boutons sont également présents de façon commune et font office de télécommande de l’application.
Il s’agit du bouton « play » qui joue la ou les pistes en cours et « record » qui enregistre une loop de 4 mesures.

Test du multi-instrument Joué Play

Ensuite chaque instrument (chaque pad en silicone donc) offre des touches et des fonctionnalités qui lui sont propres.

  • Avec le Drum Pad, vous disposez de plusieurs mini pads avec les sets de batterie traditionnels (hit-hat, tome, grosse caisse, cymbales, …) et d’une grande surface qui permettra de réaliser des effets (ajouter du delay par exemple).
    Un gros bouton « champignon » modulera certains effets comme le pitch selon la pression effectuée. Il est d’ailleurs présent sur tous les autres pads.
    Toutes ces propositions d’effets sont encore une fois très instinctives et apportent un vrai plus à l’instrument que l’on est en train de jouer.
     
  • Le Piano Pad est tout simplement un clavier de piano. Les touches sensitives permettent de réaliser des slidings horizontaux mais également verticaux sur chaque touche pour apporter une tonalité différente. La barre « espace » au dessus du clavier agit sur ce qui semblerait être de la reverb.
     
  • Le Keys Pad est un autre clavier de type Synthé. Ici l’idée est de simplifier l’usage du piano avec des thématiques et des univers différents. C’est peut-être le pad le plus fun des 4 car ils offrent des possibilités de compositions très accessibles. Notamment si vous souhaitez faire jouer vos enfants.
     
  • Enfin le Guitar Pad reprend quant à lui un manche de guitare avec ses 6 cordes. Vous pourrez effectuer des accords, de l’arpège, des slides et même des bends. C’est le pad avec lequel j’ai eu le plus de fil à retordre car il faut oublier ses automatismes de guitariste (ou alors jouer comme Ben Harper).
    Mais il est pour le coup très prometteur car il permet de réaliser de belles mélodies (accompagnements ou petits solos) avec un peu de maîtrise… Gimmicks garantis.
  • Test de la board multi-instrument Joué Play

    Globalement, les banques de sons associées à chaque instrument sont d’une qualité pro. Très réalistes, vous pourrez vous amuser à tenter certaines reprises.

    Concernant les pads et le toucher, la réponse est impressionnante et la sensation très agréable. Les slidings, les vibratos fonctionnent admirablement.
    Les pads sont également sensibles à la vélocité et à l’aftertouch pour plus de réalisme.
    Au début, il y aura forcément des ratés sur certains notes ou des croches qui se transformeront en double, mais avec un peu d’expérience on dompte vite chaque pad et leurs caractéristiques tactiles. Avec le temps (quelques heures de pratique), on finit par les maîtriser et gagner en précision.

    Sachez que depuis l’application, vous pourrez modifier le tempo et lancer un métronome. Ce dernier permettra de jouer au clic et donc d’être dans le rythme.
    A ce propos, les frappes, slides ou encore pressions sur les pads n’occasionnent pas de latence perceptible depuis l’application – un très bon point pour rester dans le tempo. Evitez en revanche les casques Bluetooth pour votre retour audio, ils risqueraient de vous engendrer cette latence tant redoutée.

    Toujours depuis l’application, vous serez également en mesure de régler le gain de chaque piste afin d’apporter un équilibre à votre composition.
    Vous pourrez sauver votre projet ou enregistrer votre composition sous format Wave pour la partager.

    Application mobile Joué Play

     

    Un jeu d’enfant ?

    Sous ses côtés édulcorés et cette simplicité prônée par la marque, Joué Play est naturellement recommandé aux musiciens en devenir voire aux enfants. Mais soyons clair, les musiciens amateurs et professionnels qui ne seront pas réfractaires à la technologie s’en donneront à coeur joie avec la sensation de livrer de vraies compositions de qualité.
    Si son nom peut porter à confusion, il s’agit bien d’un instrument, que dis-je d’un multi-instrument et non d’un jouet.

    Test de la board multi-instrument Joué Play

    D’ailleurs et c’est plutôt futé de la part des équipes, les pistes de démonstration présentent à la première ouverture de l’application est un illustre exemple des possibilités de la solution.
    Walking on the moon de The Police, Teardrop de Massive Attack, All neon like de la génialissime Björk ou encore l’iconique Still D.R.E. de Dr. Dre, ces reprises faites intégralement avec Joué Play sont saisissantes de réalisme.

    J’ai abandonné il y a très longtemps ce processus de composition musicale mais la simplicité et l’étendue des possibilités proposées par Joué Play me redonne le goût et l’envie.
    D’autant plus lorsque j’écoute l’artiste Senbeï, ambassadeur de la marque, qui nous régale de ses compos exclusivement réalisées avec Joué Play.

    Je n’ai pas encore eu le temps de me pencher sur une composition personnelle mais si j’ai la possibilité, je vous la posterai ici.
    En attendant voici la première loop de drum 🙂 .

     

    Pour les initiés à la pratique, ce Joué Play est avant un contrôleur MIDI. Il s’interfacera donc sans problème avec un Garage Band, un Logic Pro ou encore un LF studio. Mais il faudra s’orienter sur l’offre Pro. Tout ceci n’est pas encore très clair pour moi. Je vais essayer d’obtenir plus de précisions concernant ce point et savoir si on peut mêler une Board Play avec des pads pro, si les Pads Play fonctionnent avec les logiciels de MAO, …

    Je ne l’ai pas encore évoqué, mais comme tout bon instrument, son acquisition a un prix.
    Un Starter Pack débute à 300€ incluant 1 Board Play et 2 Pads PLay. Comptez 350€ pour le même pack avec 2 Pads supplémentaires.
    Chaque pad coûte à l’unité 40€.
    Je n’aurais pas de commentaire à formuler sur son tarif. Certes c’est une somme mais compte tenu des possibilités, de la qualité de fabrication et de la démarche « circuit court » / made in France, la proposition est honnête.

     

    Conditions de test : Le test a été réalisé avec un produit gracieusement prêté par Joué Music Instruments.
    David Guetta n’a qu’à bien se tenir, Winkco is in da house !
    Test de la board multi-instrument Joué Play
    Joué Play : La planche de salut pour tous les musiciens en herbe… et pas que !
    Se joue-t-il de nous ?
    Pas du tout !
    Sous ses airs juvéniles se cache bel et bien un instrument de musique... un multi-instrument même.
    Joué Play frappe dans le mille en proposant un produit de qualité à la fois accessible et efficace pour les initiés comme les débutants. Toutes les formes d'expérience de jeu apportées par les différents pads (drum, guitar, keys, piano, ...) permettent de s'exprimer peu importe votre niveau.
    Fun et ludique, il peut également être un outil sérieux pour les musiciens amateurs et professionnels.

    La simplicité, l'immédiateté et l'intuitivité du produit font mouche.
    Il faudra bien évidemment s'armer de patience pour dompter les usages notamment les facultés tactiles mais le plaisir de jeu, pour un instrument numérique, est pourtant bien palpable et réel.
    Installation
    Audio
    Application
    Prise en main / Ergonomie
    Fonctionnalités
    Les plus
    La simplicité du concept, l'intuitivité de la proposition
    La prise en main instinctive
    La richesse des possibilités avec les différents pads
    Le tactile bien exploité et réactif
    L'application dépouillée... simple et efficace
    La board de bonne facture...
    ...conçue, fabriquée et assemblée en France
    Son ambivalence : à la fois fun et pro
    Les moins
    Application mobile uniquement disponible sur iPad
    Bien expérimenter les fonctions tactiles pour s'épargner certaines imprécisions
    Il manque un côté didactique notamment sur l'usage des effets disponibles pour chaque pad
    4.5

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Installation
Audio
Application
Prise en main / Ergonomie
Fonctionnalités
Note finale

Winkco, le clin d’oeil connecté

Découvrez l’actualité des objets connectés et plus largement de la tech.

Plus d'articles
La basket connectée signée Vixole
Avec Vixole, le futur de la chaussure est en marche !